Prix de caen (b) : l’experience d’amisha devrait payer

Autres informations / 02.07.2015

Prix de caen (b) : l’experience d’amisha devrait payer

Battue

pour ses deux dernières sorties, Amisha (Naaqoos) n’en reste pas moins l’une

des principales chances du Prix de Caen (B). Pour son avant-dernière

prestation, dans le Prix Pawneese (B), la fille de Naaqoos a terminé à un peu plus

d’une longueur de Goona Chope (Namid), qui vient de finir à la quatrième place

du Prix du Bois (Gr3). Le 11 juin dernier, date de sa dernière sortie, elle a

fini deuxième de Marasquin (Zanzibari), qui peut être considéré comme l’un des

meilleurs 2ans actuels français. Aquamerica (Lonhro) vient de débuter en

s’imposant, avec la manière, à Toulouse. Ses plus proches poursuivantes n’ont

pas encore recouru et il sera donc intéressant de revoir en piste cette fille

de lonhro (Octagonal). Jean-Claude Rouget est bien armé avec ses 2ans cette

année et il délègue ce vendredi Camp Courage (War Front). Ce dernier a de

sérieuses "lignes" à faire valoir. Il a battu Eternal Army (American

Post) pour ses débuts en compétition, vaincu depuis à Deauville par un autre "Rouget",

George patton (War Front), le propre frère de War Dispatch. Autre fils de War

Front, Bolting (mère par A.P Indy) a débuté victorieusement dans le Prix

d’Orgemont (F) à Chantilly, le 6 juin dernier. Bueller (Medaglia d'Oro)

finissait à la quatrième place derrière Bolding qui vient de remporter le Prix

de Mont l'Évêque (B). Didier Prod’homme s’est déjà illustré cette année avec un

bon deux ans, Fanfaron (Falco). Il présente ce vendredi, Viserano (Rock of

Gibraltar) qui a débuté par une troisième place dans le Prix Épinard (F), où le

lauréat était Marasquin (Zanzibari). Ce fils de Rock of Gibraltar défendra donc

une logique chance dans cette épreuve très bien composée, mais où des

"lignes" doivent se confronter.