Prix de cayras (b) : quidamo à la manière des forts

Autres informations / 01.07.2015

Prix de cayras (b) : quidamo à la manière des forts

C’est de

bout en bout que Quidamo (Monsun) a remporté le Prix de Cayras (B) après avoir

imprimé un rythme régulier à l’épreuve. Son jockey, Olivier Peslier, l’a monté

"dans son action" et, à mi-parcours, le fils de Monsun n’a fait que

creuser son avance sur le reste du peloton. Il a alors comptabilisé plus de dix

longueurs sur Noble Raven (Raven’s Pass) qui conduisait la chasse. À la sortie

du tournant final, le grand favori, Loresho (Halling), a bien tenté de réduire

le retard qu’il comptait sur l’animateur, mais en vain. Le "trou"

avait été fait au bon moment et Quidamo a signé dans cette course B l’une de

ses plus belles victoires. Olivier Peslier n’est pas étranger au succès et a

expliqué sur Equidia : « Son entraîneur [Jutta Meyer, ndlr] m’avait dit de le

laisser à sa main et de pas faire une course à la "française" –course

au rythme réduit qui se finit sur un sprint. Il a eu une longue accélération et

a été courageux jusqu’au bout. J’ai monté dans son intérêt plutôt que de me

battre contre lui. Il fait très chaud aujourd’hui et il a bien respiré. Cela a

compté pour aller au bout de son effort. » Pensionnaire de Jean-Claude Rouget,

Loresho (Halling) a donné l’impression qu’il pouvait avoir la mesure du lauréat

mais a conclu trop tard. Il s’est par ailleurs montré un peu

"maniéré" dans la ligne droite finale, s’exprimant par des ronds de

queue quand son jockey, Christophe Soumillon, le sollicitait à la cravache. Il

a néanmoins tracé une très belle fin de course et a pris la deuxième place, à deux

longueurs du lauréat. Singapour Ma (Sagacity) a suivi, en pleine piste, la

progression de Loresho, mais n’a pas pu produire la même accélération. Il a

terminé huit longueurs plus loin, à la troisième place.