Prix de colombiers (b) : slatina engrange les succes

Autres informations / 02.07.2015

Prix de colombiers (b) : slatina engrange les succes

En

remportant le Prix de Colombiers (B), Slatina (Mastercraftsman) a porté son

palmarès à quatre succès consécutifs. Évoluant au sein du peloton dans un

premier temps, Slatina a ensuite été placée en dernière position, accompagnée

régulièrement aux bras par son jockey, Théo Bachelot, durant le parcours, pour

tenir son rang dans le peloton. Elle a ensuite été montée en progression dans

la phase finale. Dans le terrain bien assoupli de Deauville, la fille de

Mastercraftsman s’est bien allongée et a remonté le peloton assez facilement.

Elle a passé le poteau d’arrivée dans une bonne action, devançant d’une

demi-longueur Wolfcatcher (King's Best). Son entraîneur, Stéphane Wattel, a

expliqué à Equidia : « C'est une belle surprise. Elle monte à chaque fois les

échelons. Aujourd'hui, il y avait peu de partants mais le lot était bon. Nous

l'avons montée dans le but de lui permettre de fournir une bonne fin de course.

Elle montre aujourd'hui qu'elle a l'air d'apprécier les pistes assouplies. Sur

sa performance de ce jour, elle pourrait prétendre à devenir black type cette

année. C'est important pour son propriétaire, le haras de la Perelle, de faire

rentrer au haras des pouliches qui ont pris du caractère gras. Nous ne

connaissons pas ses limites actuelles puisqu'elle reste sur quatre succès

consécutifs. Elle a débuté modestement mais n'a fait que progresser. » Fort

Moville (Le Havre) a animé la course en progressant côté corde. À mi-tournant

final, il a commencé à être cadencé aux bras et a fourni une belle opposition à

Wolfcatcher dans la phase finale, ne cédant que dans les ultimes mètres de

l’épreuve. Le troisième du Prix du Lys (Gr3), Pilansberg (Rail Link), termine

seulement quatrième. Il n’a pas eu toutes ses aises dans la phase finale et a

dû à chaque fois être relancé, ce qui n’a pas été chose facile pour lui en

raison de sa grande action. Il n’est pas à condamner sur cette sortie.

UNE

PETITE-FILLE DE SAUMAREINE

La

première mère de Slatina, Saudade (Linamix), a remporté une course à 2ans et

deux l’année suivante. Élève et représentante du haras de la Perelle, Saudade a

donné au haras Eye in the Sky (Sinndar). Ce dernier avait été cédé aux ventes

Arqana pour 75.000 euros. Il a remporté le Derby scandinave (L) l’année

dernière, ainsi que le St Leger local (L), et vient de faire sienne une

Listed-race sur 3.200m à Hamburg en Allemagne, le 30 juin dernier. La deuxième

mère de Slatina, Saumareine (Saumarez), est lauréate de deux courses sur

2.000m. Elle a donné Gentlewave (Monsun), lauréat du Prix Noailles (Gr2, à

l’époque) et gagnant du Derby italien (Gr1) à Rome.