Prix de fourneville (b) : taniya va pouvoir regarder plus haut

Autres informations / 03.07.2015

Prix de fourneville (b) : taniya va pouvoir regarder plus haut

Taniya

(High Chaparral) s’est montrée la plus forte dans le Prix de Fourneville (B),

qu’elle a remporté de bout en bout. La représentante de S. A. l’Aga Khan s’est

portée rapidement en tête de course, équipée d’oeillères, comme lors de sa

précédente sortie. Elle s’est ensuite progressivement détachée du reste du

peloton, comptant jusqu’à cinq longueurs d’avance sur la favorite, sa compagne

de couleurs Daradiyna (Sea the Stars). Dans la phase finale, Taniya a bien

repoussé l’attaque de Borgia’s Best (Lope de Vega)  et s’est imposée, seulement accompagnée aux

bras par son jockey, Alexis Badel. Depuis le début d’année, Taniya fait presque

un sans-faute puisque, en cinq sorties, elle a remporté trois courses et a pris

deux premiers accessits. Elle avait débuté dans le Prix Dushka (F) en prenant

la deuxième place derrière Queen’s Jewel (Pivotal), lauréate plus tard du Pour

Moi Coolmore Prix Saint-Alary (Gr1). Jean-Claude Rouget a expliqué sur Equidia

: « Les lignes de Taniya étaient bonnes. En revanche, sa deuxième sortie à

Saint-Cloud [le Prix Gazala, le 18 mai dernier, ndlr] nous a encouragés à lui

mettre un petit quart d’oeillères, car elle avait un peu flotté dans la ligne

droite. Elle a gagné ses deux sorties suivantes. Elle devrait aller sur une

épreuve black type maintenant. Elle pourrait courir le Prix Psyché (Gr3) ou une

course principale, qui reste à définir. » La fille de la championne Borgia

(Acatenango), Borgia’s Best, est venue prendre le premier accessit après avoir

eu un beau passage dans la ligne droite, laissant entrevoir des progrès sur ses

débuts du 3 juin dernier à Maisons-Laffitte. La favorite Daradiyna (Sea the

Stars) n’a pas changé de vitesse et doit se contenter du deuxième accessit, à

presque deux longueurs de Borgia’s Best.

UNE

PETITE-FILLE DE TAKAROUNA

La

première mère de Taniya, Takaniya (Rainbow Quest), a remporté sa première

sortie sous l’entraînement d’André Fabre. La deuxième mère de la lauréate,

Takarouna (Green Dancer) est gagnante des Pretty Polly Stakes (Gr2 à l’époque)

à 3ans. Au haras elle a donné, entre autres, Takarian (Doyoun), gagnant des

Meld Stakes (Gr3) au Curragh et plusieurs fois lauréat de Groupe aux

États-Unis. Elle a aussi produit Takali (Kris), lauréat des Royal Whip Stakes

(Gr2).