Prix de la dorette : demonstration de concerto d’allen

Autres informations / 18.07.2015

Prix de la dorette : demonstration de concerto d’allen

Concerto

d’Allen (Coastal Path) fait partie des meilleures impressions du meeting

d’obstacle deauvillais qui n’en est qu’à ses débuts. L’élève de Bruno Vagne

était la seule inédite au départ du Prix de la Dorette, peloton B, et elle

s’est imposée brillamment. Jamais loin des pouliches de tête, elle s’est

rapprochée librement dans le tournant final. Elle a pris le meilleur à l’entrée

de la ligne droite, avant de se mettre hors de portée de ses rivales. Concerto

d’Allen a fini son parcours avec des ressources et réalise des débuts

prometteurs. Elle a précédé Ralianka (Martaline), placée à Auteuil lors de sa

dernière sortie, et Rougeburg (Sageburg), qui venait de gagner à Compiègne.

Concerto d’Allen a donc devancé un lot de bonne valeur. Concerto d’Allen est

une fille de Coastal Path et de Nouvelle Recrue (Ragmar), une pensionnaire

d’Emmanuel Clayeux, deux fois placée en deux sorties sur les haies. Nouvelle

Recrue a notamment produit Une des Sources (Dom Alco), gagnante de trois

courses dont le Prix Samaritain à Auteuil. Deuxième mère de Concerto d’Allen,

Étoile d’Or II (Lute Antique) avait enlevé six courses et s’était classée

troisième du Prix de Craon-Grand Prix des AQPS (A). Au haras, Étoile d’Or II a

"tracé", produisant Mikador, vainqueur du Prix Triquerville (L) et

deuxième du Prix Heros XII (Gr3) ou encore Or des Champs (Robin des Champs),

lauréat du Prix Patrick Lec à Auteuil. Étoile d’Or II n’est autre que la soeur

du champion de cross Imposant, double vainqueur de l’Anjou-Loire Challenge (L)

et de Galapagos, lauréat du Grand Steeple-Chase de Waregem et deuxième de

l’Anjou-Loire Challenge.