Prix de la fosse aux biches (f) : samadrisa evite les coups

Autres informations / 12.07.2015

Prix de la fosse aux biches (f) : samadrisa evite les coups

Samadrisa

(Oasis Dream), qui avait déjà couru à trois reprises, a ouvert son palmarès

dans le Prix de la Fosse aux Biches (F), à l’issue d’une ligne droite

mouvementée, et aux dépens de la favorite, Pacific Angel (Dalakhani). Les deux

pouliches ont galopé côte à côte durant tout le parcours, Pacific Angel étant à

l’intérieur. Christophe Soumillon l’a "tenue au chaud" et Umberto

Rispoli n’a eu d’autre choix que de chercher l’ouverture côté corde, gênant de

ce fait fortement Tuscan Dream (Medicean), la seule inédite de l’épreuve, ce

qui a motivé une enquête des commissaires, qui ne concernait pas la lauréate.

L’arrivée a été maintenue. Après des débuts discrets, Samadrisa a montré des progrès

dès sa sortie suivante, avant de conclure troisième, dans une action

prometteuse, sur 1.600m, lors de sa dernière sortie. Revenue sur 2.000m, elle a

montré sa tenue, ainsi que son aptitude au bon terrain. Son entraîneur, Alain

de Royer Dupré, a confié : « En dernier lieu, elle terminait bien, montrant que

les 1.600m étaient trop courts pour elle. Elle a été remarquablement bien

montée par Christophe Soumillon. Il a gardé à droite la jument à battre, qui

finit très bien mais trop tard. Samadrisa pourra même aller sur plus long,

2.400m. Elle progresse au fil des courses, mais elle a vraiment besoin de bon

terrain. »

LA SOEUR

DE SARAFINA

Samadrisa

a été élevée par Son Altesse l’Aga Khan. Elle tient sans doute sa tenue de sa

mère, Sanariya (Darshaan), la mère de Sarafina (Refuse to Bend), lauréate du

Prix de Diane Longines et du Grand Prix de Saint Cloud (Grs1), de Sanaya

(Barathea), deuxième du Montjeu Coolmore Prix Saint-Alary (Gr1), et de

Sandagiyr (Dr Fong), gagnant de Gr3 à Meydan. Il s’agit de la famille

maternelle à qui l’on doit Sumayr (Ela Mana Mou).