Prix de l'alliance maladies rares (prix duplex) (f) : nordic dream reste encore perfectible

Autres informations / 06.07.2015

Prix de l'alliance maladies rares (prix duplex) (f) : nordic dream reste encore perfectible

C’est

Nordic Dream (Dream Ahead) qui, en toute fin de parcours, est venu remporter

d’une encolure cette épreuve réservée aux poulains inédits sur 1.200m. Sorti

timidement de sa stalle, le pensionnaire d’André Fabre a ensuite évolué côté

corde. Au moment du démarrage, le fils de Dream Ahead s’est montré un peu

froid, mettant du temps avant d’enclencher. Il s’allonge néanmoins de plaisante

manière dans les derniers mètres de la course, pour venir rafler, le long du

rail, la victoire à Mangusto (Roderic O’Connor). Il s’agissait de la première

monte et donc de la première victoire pour son jockey, Vincent Cheminaud, pour

la casaque classique du Gestu¨t Ammerland. La Cravache d’or 2014 d’obstacle est

revenue sur la performance de son poulain: « C’est un poulain puissant, mais

qui se montre encore assez vert le matin. Néanmoins, il travaille toujours très

bien et nous nous attendions à une belle prestation de sa part.  Il doit avoir une marge de progression. »

Mangusto a évolué en pleine piste. Il a été cadencé assez tôt par son jockey,

Cristian Demuro, et a eu un beau passage à quatre cents mètres du but, prenant

l’avantage en quelques foulées. Il n’a pas pu résister à la fin de course de

Nordic Dream. Just Fantasy (Bahamian Bounty) a été monté dans le groupe de tête

en début de parcours et s’est ensuite retrouvé au côté de Mangusto au moment du

sprint final. Il a produit son effort à son côté s’en jamais le menacer et

conclut troisième.

LE

GESTU¨T AMMERLAND VEUT S’ORIENTER VERS LA PRECOCITE ET LA VITESSE PURE

Crispin

de Moubray, racing manager du Gestu¨t Ammerland, est revenu sur la performance

de Nordic Dream en nous confiant : « Yearling, c’était un poulain magnifique.

Son propriétaire souhaite avoir aussi des chevaux de vitesse, pas seulement de

bons chevaux classiques. Dans cette optique, j’avais acheté sa mère [Nyramba,

ndlr] à l’amiable, chez John Gosden, à 2ans. Elle a fini deuxième à 3ans des

Free Stakes (Gr3), puis cinquième de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1) parce

qu’elle n’a pas tenu. Elle a ensuite été deuxième dans un Gr3 sur 1.400m à

Goodwood. Nous avons décidé de l’envoyer aux Etats-Unis, chez Christophe

Clément, mais elle ne s’est pas adaptée aux courses outre-Atlantique. C’est une

jument qui avait beaucoup de vitesse. Son premier produit, Nordic Truce (Yes

it’s True) a remporté ses trois première sorties aux États-Unis chez Christophe

Clément, dont un Gr3, avant de venir en France. Ainsi, avec Dream Ahead

(Diktat) en tant que père, Nordic Dream devait aller vite. Lorsque je l’ai vu

yearling l’année dernière, je me suis dit que c’était un cheval pour aller chez

André Fabre. Ce dimanche, son propriétaire était ravi. »

UN FILS

DE NYRAMBA

La mère

du lauréat, Nyramba (Night Shift) a couru cinq fois à 2ans, pour trois succès

et une place. Elle a remporté sa course en débutant et s’est classée deuxième

d’une Listed pour sa deuxième sortie. Elle devient lauréate d’une épreuve black

type en remportant une Listed sur 1.200m à Salisbury. Elle est la soeur de Cape

Amber (Cape Cross). Cette dernière a débuté victorieusement pour sa seule

sortie à 2ans. Elle se classe deuxième pour sa rentrée, à 3ans, des Musidora

Stakes (Gr3) derrière Lush Lashes (Galileo) mais devant Dar Re Mi (Singspiel).

Pour sa dernière sortie, à 3ans, elle a remporté une Listed sur 2.000m.