Prix de ris-orangis (gr3) : catcall, la valeur sûre du sprint

Autres informations / 04.07.2015

Prix de ris-orangis (gr3) : catcall, la valeur sûre du sprint

Après

Deauville, le Prix de Ris-Orangis (Gr3) revient à Maisons-Laffitte en 2015. Ils

sont huit au départ de cette épreuve. Le cheval de classe du lot est Catcall

(One Cool Cat). Le pensionnaire de Philippe Sogorb reste sur une deuxième place

dans le Prix du Gros-Chêne (Gr3), sur les 1.000m de Chantilly. Il échouait de

très peu pour la victoire ce jour-là et confirmait qu’à 6ans il était le

meilleur sprinter entraîné en France. Les 1.200m ne sont pas sa meilleure

distance mais, ce dimanche, il aura pour lui le bon terrain qu’il affectionne

tant. S’il réussit à rester caché le plus longtemps possible pour venir à la

fin, il a les moyens de s’imposer.

MEXICAN

GOLD SUR PLUS COURT

Troisième

de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1), Mexican Gold (Medaglia d’Oro) a déçu

ensuite dans le Prix de Sandringham (Gr3), concluant quatrième sans faire

illusion pour un meilleur classement. Son entourage a estimé après cette course

qu’il s’agissait d’un problème de tenue et a donc décidé de la raccourcir sur

1.200m à l’occasion de ce Prix de Ris-Orangis. Mexican Gold a de la qualité et

il sera intéressant de la voir dans ce lot, face à des chevaux bien plus

expérimentés qu’elle sur ce type de distance. Autre 3ans dans ce Prix de

Ris-Orangis, Finsbury Square (Siyouni) a des moyens, mais il reste

compliqué.  LES CARTOUCHES D’HENRI-ALEX

PANTALL

Henri-Alex

Pantall aura deux pensionnaires au départ. Le vétéran Gammarth (Layman) n’est

plus à présenter. Il reste sur une cinquième place dans le Prix du Gros-Chêne

(Gr3) et le rallongement de la distance ne sera pas un souci pour lui, au

contraire. Son Cesio (Zafeen) a lui aussi les 1.200m dans les jambes. Il reste

sur un succès dans le Prix Hampton (L) et à sa place sur le podium. Penmaen

(Pivotal) reste sur une victoire dans une course D sur le parcours du jour pour

sa rentrée mais monte de catégorie. Suédois (Le Havre) va apprécier le bon

terrain ce dimanche. Il a cette année remporté le Prix Servanne (L) devant Robert

le Diable (Dutch Art), un cheval qui a le niveau Groupe. Cela s’annonce

compliqué pour Zejel (Gold Away). Elle reste sur une quatrième place dans une

course D pour sa rentrée, mais n’avait pas couru depuis presque un an. Elle a

le droit d’avoir progressé sur cette sortie.