Prix du pavillon egler (b) : la plus belle de cherbourg

Autres informations / 08.07.2015

Prix du pavillon egler (b) : la plus belle de cherbourg

C’est de

bout en bout que Cherbourg (Dunkerque) s’est imposé dans le Prix du Pavillon

Egler (B), décrochant un troisième succès cette année. Monté en tête, le fils

de Dunkerque a prouvé une fois de plus qu’il apprécie la P.S.F. de Chantilly.

Dans la phase finale, il repousse bien les attaques que lui porte Djoko (Air

Chief Marshal), ainsi que celle en pleine piste de Good Smash (Orpen).

L’assistant de Henri-Alex Pantall, Ludovic Gadbin, est revenu sur la

performance de Cherbourg : « C’est un poulain qui avait couru dans de bons lots

lors de ses deux dernières sorties. Il s’était aussi imposé plaisamment dans un

Quinté sur cette P.S.F. et ce même parcours. C’étaient d’ailleurs les ordres

aujourd’hui, à savoir de reproduire la même tactique de course que lors de

cette victoire. Il s’est en plus montré très courageux pour finir. Il paraît

plus percutant sur la "fibrée" que sur le gazon. Mais maintenant

qu’il a gagné sa course B, il devra retourner sur le gazon pour y courir une

course principale. » Good Smash a été monté en dernière position durant le

parcours. Encore dernier à la sortie du tournant, le fils d’Orpen a dû remonter

tout le peloton pour venir prendre, dans les ultimes foulées, la deuxième place

à Djoko, sans néanmoins menacer le lauréat. Good Smash n’avait couru que dans

le Sud-Ouest. Pour son premier essai en région parisienne, il prouve qu’il a ce

niveau. Djoko a galopé en deuxième épaisseur, à hauteur de la hanche de

l’animateur. Dans la ligne droite, il ne peut se montrer menaçant et doit se

contenter de la troisième place.

UN

PETIT-FILS DE SILVERMINE

Élevé au

haras du Quesnay, Cherbourg a été acheté foal 16.000 euros en décembre 2012, à

Arqana. Sa mère est Séduisante (Anabaa), gagnante en France, et qui a donné au

haras notamment Septentrion (Numerous), placé de Listed. La deuxième mère de

Cherbourg est Silvermine (Bellypha), gagnante de la Poule d’Essai des Pouliches

(Gr1) 1985.