Roi mage va chercher vahiné du berlais

Autres informations / 25.07.2015

Roi mage va chercher vahiné du berlais

Premier

steeple pour 3ans de l’été à Clairefontaine, le Prix de la Garenne est revenu à

l’excellent finisseur Roi Mage (Poliglote). Pourtant, à l’entrée de la ligne

droite, la cause semblait entendue pour Vahiné du Berlais (Sageburg). La

pensionnaire d’Arnaud Chaillé-Chaillé avait relayé les animateurs dans le

tournant final. Elle était entrée au canter dans la ligne droite et son jockey

s’était retourné plusieurs fois. Mais, dans les deux cents derniers mètres,

elle s’est raccourcie et Roi Mage a terminé très vite pour venir la toiser aux

abords du poteau. Le protégé de François Nicolle ouvre ainsi son palmarès après

de bonnes sorties sur les haies. En effet, Roi Mage avait débuté par une

deuxième place dans le Prix d’Essai des Poulains et, en fin de saison

d’Auteuil, il s’était classé deuxième du Prix Frascati. Mais il n’a pas

convaincu son entourage pour autant. « Après avoir sauté l’avant-dernier

obstacle, nous étions loin, mais avec des ressources » a expliqué Thomas

Gueguen, jockey de Roi Mage, au micro d’Equidia. « Ensuite, je l’ai monté pour

la deuxième place et quand j’ai vu que le leader faiblissait, je lui ai demandé

d’accélérer. Cependant,  la manière ne

m’a pas plu. Il a fait des fautes et il a reculé. Mais il sera perfectible. »

De son côté, François Nicolle a déclaré: « Je n’ai pas aimé cette course. Il

était timide dans sa façon de sauter. Thomas nous a dit qu’il avait senti le

cheval se reprendre en face, après avoir pris des coups. Mais c’est un bon

cheval. »

UNE MERE

GAGNANTE A AUTEUIL

Élevé

par la famille Garçon (haras de l’Hôtellerie), Roi Mage est un fils de

Poliglote et de Royale Majesty (Nikos), lauréate du Prix Jason à Auteuil. Il

est le frère de Ribambelle (Martaline), gagnante à Compiègne. Royale Majesty

est la soeur de My Fair Lady (Poliglote), gagnante de quatre sorties avec

Hector de Lageneste, dont deux à Enghien. Il s’agit de la famille de Royale

Chantou (Cadoudal), lauréate des Prix Fille de l’Air (Gr3) et Rose de Mai (L).