Rose et or ne fait pas dans le détail

Autres informations / 17.07.2015

Rose et or ne fait pas dans le détail

Quatre longueurs ont démontré la supériorité de Rose et Or (Iffraaj) dans le Prix Arreau (D). Et encore, son jockey, Pierre-Charles Boudot, a cessé de la solliciter bien avant le poteau. Installée en tête, elle a emmené le peloton à une allure régulière. À trois cents mètres du poteau, elle a contré Heave Ho (Siyouni), avant de se détacher facilement dans la phase finale. La pensionnaire d’André Fabre a signé sa deuxième victoire, la deuxième à Maisons-Laffitte. Le tout en devançant un lot de bonne valeur, ce qui nous permet de penser qu’elle a progressé. Grand favori, sur lequel circulait de bons bruits, Agent Provocateur (Excellent Art) a fourni une belle fin de course, arrachant la deuxième place à El Suizo (Meshaheer).

LA SOEUR DE COQUERELLE

Rose et Or appartient à une grande souche du haras du Mézeray, son éleveur. Elle est la fille d’Iffraaj, dont elle a hérité la vitesse, et de Cracovie (Caerleon), deux fois placée en cinq sorties. Elle est la soeur de Coquerelle (Zamindar), gagnante du Prix Saint-Alary (Gr1). Deuxième mère de Rose et Or, Luth de Saron (Luthier) a enlevé un Gr3 et s’est classée quatrième du Prix de Diane (Gr1).