Territories étend son territoire

Autres informations / 12.07.2015

Territories étend son territoire

Grand

favori du Prix Jean Prat (Gr1), Territories (Invincible Spirit) était encore

dernier pour aborder la ligne droite, après avoir galopé un peu décollé du

peloton dans le parcours.  Mais le

dauphin de Gleneagles (Galileo) dans les 2.000 Guinées (Gr1) a eu un passage de

grande classe et, après avoir suivi la progression de Dutch Connection (Dutch

Art), plein de ressources à mi-ligne droite, il l’a dominé sûrement, uniquement

accompagné aux bras par Mickaël Barzalona. Territories s’affirme comme le

meilleur miler français de 3ans, et Gleneagles, quant à lui, conforte encore un

peu plus son statut de leader européen. Lisa-Jane Graffard, représentante en

France de Godolphin, nous a déclaré : « Il m’a fait un peu peur dans le

parcours, mais Mickaël Barzalona savait qu’il allait revenir, car ils sont

allés très vite devant. Il a une superbe faculté d’accélération. Il a loupé

Royal Ascot car il s’est très légèrement blessé avant les St James’s Palace

Stakes, un petit hématome à un pied… C’était dommage mais il remporte

aujourd’hui le Gr1 qu’il méritait. Il a terminé deuxième de Gleneagles, qui est

le meilleur 3ans européen sur le mile. Nous allons réfléchir à son programme.

Il va rester sur le mile et le Prix du Haras de Fresnay-le-Buffard – Jacques Le

Marois à Deauville est une possibilité parmi d’autres, sachant qu’il est plus

efficace sur du bon terrain. »

UNE

COURSE DECOUSUE

Aktabantay

(Oasis Dream) a en effet imprimé un train très soutenu à l’épreuve, suivi par

Full Mast (Mizzen Mast), alors que Kodi Bear (Kodiac) a fait des vagues au sein

du peloton. D’ailleurs, les trois premiers étaient aux trois dernières places

pour aborder la ligne droite. Mickaël Barzalona, le jockey gagnant, a déclaré

au micro du cheval émetteur : « Nous sommes partis très vite et j’ai perdu un

peu de distance. Je me suis un peu inquiété, même si je savais que j’avais un

super cheval, parce que j’étais encore loin à l’entrée de la ligne droite. Je

pense que Territories est très bon. Il a plein de talent et une qualité énorme,

pouvant accélérer sans forcer. J’ai pu le monter sans utiliser le bâton. Cette

course va le remettre en confiance. Nous allons encore entendre parler de lui.

Quand il a accéléré, il avait encore deux vitesses à passer. »

DUTCH

CONNECTION BON DEUXIEME

Dutch

Connection a lui aussi été débordé pendant le parcours, mais il est venu très

facilement à l’entrée de la ligne droite, et il n’a trouvé que Territories pour

le dominer. Les deux chevaux ont laissé leur plus proche poursuivant à six

longueurs ! Le représentant de Charlie Hills, qui porte la même casaque que son

père, Dutch Art, celle de Susan Roy (en association avec Chevely Park Stud),

restait sur un succès dans les Jersey Stakes (Gr3), sur les 1.400m de la ligne

droite de Royal Ascot. Un tracé exigeant, et Dutch Connection n’a eu aucun mal

à couvrir le mile de Chantilly. Son entraîneur a expliqué : « Nous sommes

fiers, c'est un très bon cheval. Nous avons plusieurs options pour lui. Il sera

sûrement encore meilleur avec l'âge et fera un bon 4ans. Pourquoi ne pas le

laisser sur le mile par la suite puisqu’il n’a pas eu de souci de tenue

aujourd’hui ? Pour le moment, il est engagé dans les Qatar Sussex Stakes à

Goodwood, le 29 juillet. » Dutch Connection avait terminé septième des 2.000

Guinées, la "ligne" vraiment la plus solide chez les milers de 3ans.

SIR

ANDREW CHOISIT LA BONNE ROUE

En

prenant la t r o i s i è m e place, Sir Andrew (Polan) a défendu avec courage

celle de la Poule d’Essai des Poulains (Gr1), dont il avait fini cinquième.

Ioritz Mendizabal a eu une excellente inspiration en reprenant la roue de

Territories, après avoir cherché à progresser au sein du peloton. Son

entraîneur, Fernando Perez Gonzalez, nous a expliqué : « Nous sommes très

surpris mais très heureux. Sur sa valeur de la Poule d’Essai, il avait même le

droit de gagner. Il a suivi Territories et prend une belle troisième place. La

suite de son programme n’est pas définie, nous allons déjà savourer cette place

dans un Gr1 ! » » Sir Andrew a été élevé au haras des Fontaines, chez Thierry

Abadie. Son père, Polan, faisait la monte dans ce haras situé non loin de

Tarbes, dans le Sud-Ouest. Côté français, les déceptions sont venues de Mr.

owen (Invincible Spirit) et Full Mast (Mizzen Mast). Le premier n’avait pas son

action habituelle, peut-être contrarié par une piste avec des trous, et le

second, après avoir fait des manières pour entrer dans sa stalle, ne n’est

jamais détendu en course. En outre, il est rentré au rond déferré.

LA

FAMILLE DE SHAMARDAL

Territories

est un fils de Taranto (Machiavellian), gagnante de "B" à Longchamp

et deuxième de Listed à Lingfield. Les trois produits de Taranto à avoir couru

sont gagnants. Taranto est une fille de Magna Graecia (Warning), gagnante du

Prix de Barbeville (Gr3) et du Prix Right Royal (L). La quatrième mère du

poulain, Helen street, a produit street Cry mais aussi Helsinki

(Machiavellian), la mère de Shamardal.

 

PRIX

JEAN PRAT

Gr1 -

Plat - 400.000€ - 1.600m

Pour

poulains entiers et pouliches de 3 ans. Poids : 58 kg.

 1ER TERRITORIES (58) M3

(Invincible

Spirit & Taranto)

Pr/Godolphin

S.N.C. - El/Darley Stud Management Co

Ent/A.

Fabre - J/M. Barzalona

 2E DUTCH CONNECTION (58) M3

(Dutch

Art & Endless Love)

Pr/Mme S

Roy&Cheveley Park Stud - El/Mme Susan Roy

Ent/C.-B.

Hills - J/Jim Crowley

 3e SIR ANDREW (58) M3

(Polan

& High Zaff)

Pr/Cuadra

Jarilla - El/M. Angel Jordan Torres

Ent/F.

Perez-Gonzalez - J/I. Mendizabal

Autre(s)

partant(s) dans l'ordre d'arrivée : Kodi Bear, Il Segreto, Mr Owen, Full Mast,

Aktabantay. Tous couru (8). (Turf) Bon. 1'36"12. Ecarts : 1/2 - 6 - 1 3/4.