Un rallongement de distance payant pour pastrida

Autres informations / 06.07.2015

Un rallongement de distance payant pour pastrida

Fabrice Veron, le jockey de Pastrida (Alexandros), la lauréate, a confié à nos confrères d’Equidia avant l’épreuve que le rallongement de distance devrait être un plus pour sa partenaire. Et en effet, c’est certainement la distance des 1.400m de la piste de Compiègne, que Pastrida découvrait pour la première fois ce lundi, qui aura permis à la fille d’Alexandros de décrocher une deuxième victoire. Pastrida a été montée dans le sillage des deux animatrices, Danza de la Barre (Turtle Bowl) et Peace and the City (Elusive City). La future lauréate a commencé à s’enclencher à deux cent cinquante mètres du poteau, produisant son effort en pleine piste. Elle est ensuite venue en progression à la hauteur de Peace and the City et, fournissant un bel effort final, il lui impose sa supériorité dans les cinquante derniers mètres.  Le favori de l’épreuve, Cléonte (Sir Percy), est troisième, à deux longueurs et demie. Monté en dernière position, il a été très froid durant le parcours et semblait avoir du mal à suivre le reste de ses adversaires, trouvant tardivement son action.

LA SOUCHE DE WAYAGE

Pastrida est une fille d’Alexandros (Kingmanbo), gagnant du Prix de Cabourg (Gr3) et troisième du Darley Prix Morny (Gr1). La mère de Pastrida, Pearl Argyle est elle-même par un champion sprinter : Oasis Dream (Green Desert). La troisième mère de Pastrida, Wayage (Mr Prospector), a débuté sa carrière à l’âge de 3ans. Durant cette saison, elle aura couru à douze reprises, mais sans pouvoir s’imposer.  Au haras, la fille de Mr Prospector a donné Secrage (Secreto). Cette dernière, qui a évolué sous l’entraînement de Roger Charlton, a couru à six reprises à 2ans. Elle s’est imposée à Deauville, en faisant sien le Prix de Cabourg (Gr3), devant Kingmambo (Mr Prospector). Sa sortie suivante a été le Prix Morny (Gr1), dont elle s’est classée deuxième derrière Zafonic (Gone West). Wayage a aussi produit un autre poulain qui s’est illustré à 2ans, Crystal Castle (Gilded Time). Ce dernier n’a couru qu’à deux reprises à 2ans, pour une deuxième place (à une courte tête de Panis) en débutant, dans le Prix de Saint-Arnoult (B) à Deauville. Il s’est ensuite imposé dans le Prix de Cabourg (Gr3). À 3ans, Crystal Castle allait remporter le Prix de Meautry (Gr3) à Deauville et les Diadem Stakes (Gr2) à Ascot.