Un rendez-vous pour departager les leaders

Autres informations / 19.07.2015

Un rendez-vous pour departager les leaders

Le Prix Hubert Baguenault de Puchesse (L) a un air de déjà-vu. Comme l’an dernier, on y retrouve Narrow Hill (Tiger Hill), contraint de rendre du poids à tous ses concurrents. Le lauréat du Défi du Galop 2014 rencontre pourtant cette année une tâche a priori plus délicate qu’il y a douze mois, lorsqu’il était sorti vainqueur de la première Listed-race de la Grande Semaine du galop de Vichy. Il lui faudra en effet porter trois kilos de plus qu’en 2014 (61 kilos contre 58 l’an dernier) et il aura contre lui une coalition de cadets aux dents longues, parmi lesquels Bernay (King’s Best) et Golden Wood (Gold Away), soit les deux premiers du classement actuel du "Défi". Voilà d’ailleurs la première clé d’analyse de ce rendez-vous vichyssois. Nous y trouvons trois des principaux protagonistes du général, à savoir les premiers ex aequo Bernay et Golden Wood et le cinquième, Solojorie (Solon). Et de facto, à moins d’un dead heat "iconoclaste", ce Prix Hubert Baguenault de Puchesse va séparer nos deux leaders du moment. La deuxième clé d’analyse est l’entrée en scène simultanée de deux candidats aux dents longues, à savoir Satanicjim (Pivotal) et Iltemas (Galileo).

UNE PREMIERE ENTRE BERNAY ET GOLDEN WOOD

Il s’agira d’une première rencontre entre Bernay et Golden Wood ce lundi. Le premier, un 4ans, a fait preuve d’une belle régularité d’ensemble depuis le début de sa carrière. Après deux places sur des podiums de Listed-races, il a trouvé son jour dernièrement à Bordeaux-Le Bouscat, dans le 93e Grand Prix homonyme. En prenant le meilleur sur Wireless (Kentucky Dynamite), un candidat régulier dans cette catégorie en valeur 45/46, il a gagné ses premiers galons de lauréat de course principale. Contre Golden Wood, sa tâche s’annonce un peu plus compliquée. Ce représentant de Jacques Rossi vient en effet de dominer Baino Hope (Jeremy), une candidate de 4ans qui a déjà oeuvré avec un certain succès dans la catégorie Groupe (troisième du Qatar Prix Chaudenay, Gr2). En théorie, et vu sa forme actuelle,  on peut préférer Golden Wood à Bernay.

NARROW HILL RETROUVE LES SIENS

Tenant du titre de cette épreuve vichyssoise et auteur d’un très grand été 2014, Narrow Hill vient de passer inaperçu dans le Prix de Barbeville (Gr3) à Longchamp. Sur la foi de sa troisième place précédente à Saint-Cloud, dans le Prix Right Royal (L), ce pensionnaire de Philippe Sogorb mérite un certain crédit. Reste qu’il est à présent âgé de 7ans et qu’il rencontre ici des conditions de poids peu favorables.  Avec 61 kilos sur le dos, contre 58 pour Bernay, il lui faudra jouer une très grande partition pour se mettre en lumière. SATANICJIM EN APPEL D’UN ECHEC

On attendait sans doute un peu mieux de Satanicjim (Pivotal) dans le Prix Vicomtesse Vigier (Gr2). Cinquième, mais à distance des protagonistes qui sont montés sur le podium, il retrouve ici une catégorie qui lui correspond mieux et il ne rencontre pas de Bathyrhon (Monsun), Glaring  (Champs Élysées) et consorts.

LES POULICHES DE 4ANS

Lauréate surprise du Grand Prix du Conseil Général des Alpes-Maritimes (L) disputé sur un terrain lourd, Solojorie (Solon) doit avant tout prouver qu’elle n’a pas réalisé une survaleur en février dernier. Une autre 4ans sera au départ avec Iltemas (Galileo). Cette représentante d’Al Shaqab Racing de belle naissance – sa bisaïeule, Floripedes (Top Ville), est la mère du champion Montjeu (Sadler’s Wells) – a été formée dans le Sud-Ouest par François Rohaut et monte gentiment les échelons. Sa marge de progrès ne doit pas être épuisée : elle vient d’effectuer une bonne rentrée à Longchamp, après plusieurs mois d’absence.