Une législation fédérale anti-doping présentée à la chambre des représentants des états-unis

Autres informations / 16.07.2015

Une législation fédérale anti-doping présentée à la chambre des représentants des états-unis

C’est

une étape importante dans la lutte anti-dopage qui a été franchie. Le

Thoroughbred Horse Racing Integrity Act de 2015, qui prône une législation

fédérale sur la médication dans les courses américaines, a été présenté à la

Chambre des représentants des États-Unis. Rappelons que la Chambre des

représentants est l’un des deux organes du pouvoir législatif américain avec le

Sénat. Ensemble, ils forment le Congrès des États-Unis. Le texte a été présenté

par les membres du Congrès Andy Barr et Paul Tonko, vice-présidents du

Congressional Horse Caucus (traduisez le Comité du cheval au Congrès). Ce texte

permettrait à une entité dédiée aux courses de pur sang, le Thoroughbred

Horseracing Anti-Doping Authority (THADA), créée au sein de l’Agence anti-dopage

des États-Unis (USADA), d’avoir une autorité sur les règles et les contrôles

anti-dopage sur les courses. Rappelons que l’USADA est une organisation

gouvernementale à but non-lucratif. Si le THADA venait à être créé, il serait

dirigé par six membres de l’USADA et cinq personnalités indépendantes venant de

la filière des courses hippiques. Le THADA travaillerait en collaboration avec

les Commissions hippiques des différents États et leurs équipes, dans

l’ensemble du pays. Il serait financé entièrement par les courses hippiques et

ne coûterait pas un sou au contribuable américain. Le but du THADA est

notamment de développer et de gérer, sur le plan national, un programme

anti-dopage qui serait mis en place dès le 1er janvier 2017. Nous

reviendrons plus en détail sur cette annonce dans notre prochaine édition.