Al rayyan cup – prix kesberoy (gr1 pa) : mabrooka tente sa chance sur 2.000 metres

Autres informations / 14.08.2015

Al rayyan cup – prix kesberoy (gr1 pa) : mabrooka tente sa chance sur 2.000 metres

L’édition

2015 du Al Rayyan Cup (Gr1 PA) a rassemblé douze 3ans, dont la plupart des

sujets les plus en vue de cette génération. On ne peut pas reprocher

grand-chose à Mabrooka (Mahabb). La pensionnaire de Didier Guillemin est

invaincue en trois courses. Lors de sa dernière sortie, dans le Qatar Coupe de

France des Chevaux Arabes  (Gr1 PA), elle

a très nettement dominé les autres concurrents dont Muraaqib (Munjiz), Cakouet

de Bozouls (Dahess) et Amjad Al Aziz (Dahess), trois mâles qu’elle va retrouver

samedi à Deauville. La candidature de Mabrooka soulève cependant deux

interrogations. Va-t-elle s’adapter à la distance - alors même que son

entourage a plusieurs fois émis des doutes sur sa tenue– et au terrain qui

pourrait se révéler très assoupli, un cas de figure que la pouliche n’a encore

jamais rencontré ?

MURAAQIB

PEUT PRENDRE SA REVANCHE

Brillant

lauréat lors de ses débuts, Muraaqib (Munjiz) s’est classé deuxième dans le

Qatar Coupe de France des Chevaux Arabes (Gr1 PA), à trois longueurs de la

lauréate. Très estimé par son entourage, ce beau poulain a semblé perturbé par

les mouvements d’autres concurrents pendant le parcours. Les 2.000 mètres du Al

Rayyan Cup (Gr1 PA) vont offrir l’occasion de prendre sa revanche au

pensionnaire de François Rohaut.

IBN

AZADI MONTE DE NIVEAU

Ibn

Azadi (Azadi) est invaincu en deux sorties. Le pensionnaire de Thomas Fourcy a

fait forte impression en s’imposant dans le Shadwell Prix Tidjani (Gr3 PA),

simplement sollicité aux bras par son jockey. Pour sa deuxième sortie

seulement, il dominait l’expérimenté et très régulier Cakouet de Bozouls

(Dahess). Samedi à Deauville, Ibn Azadi tente pour la première fois sa chance

face aux meilleurs.

LA LIGNE

DU PRIX DUNIXI

Philippe

Sogorb présente une pouliche en pleins progrès, Spiralle (Njewman). Très bien

née, c’est une propre sœur de Spleen, double placée de Gr1 PA et de Skoop,

lauréat de l’Arabian Triple Crown R3 (Gr3 PA) sur la piste d’Abu Dhabi. Elle

vient d’ouvrir son palmarès à Mont-de-Marsan devant les mâles dans le Prix

Dunixi. Samedi à Deauville elle retrouvera d’ailleurs RB Burn (Majd Al Arab),

bon deuxième pour ses débuts en France et Ibn Ibn Djel bon (Amer).

LE

PROPRE FRERE DE BINT JAKKARTA

Bien né,

Alsaker (Af Albahar) n’a pas manqué ses débuts en compétition, s’imposant sur

la piste de La Teste-de-Buch le 27 juillet dernier. Frère utérin d’Al Charif

(Akbar), meilleur 3ans français en 2009, c’est également le propre frère de

Bint Jakkarta, lauréate de l’édition 2014 de l’Al Rayyan Cup. Il dépend de

l’entraînement de Thomas Fourcy, qui pourra aussi compter sur Aba’ath (Amer),

battu par Mabrooka et Cakouet de Bozouls pour ses débuts avant d’ouvrir son

palmarès en dernier lieu à La Teste devant Petit Monsieur (Monsieur Al Maury).

Enfin, Amenvol (Amenemhat) tente pour la première fois sa chance en France.

Lauréat de neuf succès en dix sorties au Maroc, il domine véritablement son

sujet dans ce pays. Tout comme Youjiza dans la Doha Cup, il porte les couleurs

d’Azzedine Sedrati, l’un des principaux éleveurs du Maroc.