Alex my boy, le meilleur stayer vu en france en 2015

Autres informations / 23.08.2015

Alex my boy, le meilleur stayer vu en france en 2015

DARLEY PRIX KERGORLAY (GR2)

ALEX MY BOY, LE MEILLEUR STAYER VU EN FRANCE EN 2015

En France comme en Europe, aucun stayer ne domine la spécialité. Les vainqueurs de Groupe sur longue distance ne sont pas souvent les mêmes et il est difficile d'établir une hiérarchie. Mais une chose est sûre : le meilleur stayer vu en piste en France est allemand et il s'agit d'Alex my Boy (Dalakhani). Le pensionnaire d'Andreas Wohler a enlevé le Prix de Barbeville (Gr3) en mai et il s'est imposé dans le Darley Prix Kergorlay (Gr2) ce dimanche à Deauville. À présent, direction le Qatar Prix du Cadran (Gr1), dont les 4.000m ne lui poseront pas de problème. Surtout au vu de son comportement en course dans ce Prix Kergorlay. Très froid en début de parcours, il était déjà à la "poussette" pour passer devant les tribunes. Il galopait alors en dernière position pendant que Victory Song (Dansili) animait la course. Au milieu de la ligne d'en face, son jockey, Olivier Peslier, a été obligé de sortir la cravache pour le réveiller. À ce moment du parcours, ses preneurs pouvaient transpirer. Mais dans le tournant final, il a refait un peu de terrain et Victory Song a complètement cédé. L'anglais Oriental Fox (Lomitas) a pris son relais avec beaucoup de ressources.  Dès lors, à l'entrée de la ligne droite, avec l'allemand Walzertakt (Montjeu) qui a flotté, la messe semblait dite pour Oriental Fox. Mais Alex my Boy a passé quelques chevaux battus et s'est lancé à la poursuite du protégé de Mark Johnston. Olivier Peslier y a cru et l'a sollicité activement. Alex my Boy a refait mètre après mètre pour finalement s'assurer la victoire dans les cinquante derniers mètres. Olivier Peslier a déclaré au micro du cheval émetteur : " Ce n'était pas facile

! (rires) Je le connais, il est froid, mais on est bien dessus ! De plus, il apprécie ce terrain. Dès le premier tournant, je lui ai mis une claque pour lui demander de suivre le mouvement... Mais je n'étais pas inquiet : je sais qu'il répond tout de suite quand on le sollicite et j'ai toujours pensé que nous pouvions reprendre le cheval qui avait fait le trou. Le Prix du Cadran (Gr1) devrait être la suite de son programme. "

Oriental Fox retrouvera Alex my Boy dans le "Cadran"...

Oriental Fox a fait une superbe course et il a fallu un grand Alex my Boy avec un Olivier Peslier au sommet de son art pour lui barrer la route du succès. Il a démontré qu'il était capable de remporter une épreuve de ce genre. Markus

Graff, propriétaire du cheval, nous a dit : " Je pense que vous pourriez le revoir dans le Prix du Cadran car c'est une épreuve qui se court souvent sur du terrain souple, et Oriental Fox a beaucoup de tenue. Les 1.000m supplémentaires joueront en sa fa-

veur. Trois mille mètres, c'est un peu court pour lui. Il a un grand cœur et c'est un plaisir d'être son propriétaire. "

... et Walzertakt !

Walzertakt avait surpris en s'imposant dans le Prix Maurice de Nieuil (Gr2), sur du bon terrain. Ce dimanche, il s'est classé troisième, après être parti en dehors à l'entrée de la ligne droite, échappant à la main de son jockey. Son entraîneur, Jean-Pierre Carvalho, nous a dit : " Il a confirmé sa course de Longchamp, ce qui est le principal. Il s'est retrouvé tout seul à l'extérieur et ce n'est pas son truc, il est mieux en venant entre les chevaux comme à Lognchamp. Mais il n'a pas laissé le choix à son jockey ! Il a du coup beaucoup flotté dans la ligne droite. C'est normal, c'est encore un gros bébé, il n'a débuté qu'à 5ans ! Pour l'avenir, il aurait peut-être besoin d'œillères australiennes ou d'œillères classiques, car il est assez fainéant dans sa façon de galoper. Il devrait aller sur le "Gladiateur" ou directement vers le Prix du Cadran. "

Le fils d'Alexandrova

Présenté par le haras de Fresnay-le-Buffard à la vente d'août 2012 d'Arqana, Alex my Boy avait été acheté 75.000 euros yearling par Mark Johnston. La classique Alexandrova (Sadler's Wells) est la mère d'Alex my Boy. Cette petite jument évoluait sous l'entraînement d'Aidan O'Brien. Elle est lauréate des Oaks d'Epsom, des Oaks d'Irlande et des Yorkshire Oaks (Grs1) avec un total cumulé de presque quatorze longueurs. Alexandrova avait été vendue yearling, pour la somme de 420.000 guinées, aux ventes de Tattersalls. Une des sœurs d'Alexandrova, magical Romance (Barathea), est gagnante des Cheveley Park Stakes (Gr1) et a été vendue par la suite à Tattersalls pour 4.600.000 guinées, étant achetée par London Thoroughbred Services. Mais Alexandrova est aussi la sœur de Washington irving (Montjeu), qui a terminé deuxième des Derby Trial Stakes (Gr2). Il s'agit de la famille du lot 119, un fils de Dubawi et Pacifique (Montjeu), top price de la vente d'août d'Arqana, vendu 2.600.000 euros à John Ferguson par l'écurie des Monceaux.