Deauville : new bay n’a pas le droit a l’erreur

Autres informations / 14.08.2015

Deauville : new bay n’a pas le droit a l’erreur

Excellent

deuxième de la Poule d’Essai des Poulains 

(Gr1) et facile gagnant du Prix du Jockey Club (Gr1), New Bay (Dubawi)

sera l’attraction de ce Prix Guillaume d’Ornano – haras du Logis Saint-Germain

(Gr2). Le pensionnaire d’André Fabre n’a pas couru depuis sa victoire à

Chantilly, faisant l’impasse sur les Eclipse Stakes (Gr1) en raison d’un

terrain léger en période de canicule. L’entourage du poulain lui a laissé du

temps après le Jockey Club. New Bay doit cependant bien faire d’emblée. Le Prix

du Jockey Club souffre actuellement dans les ratings internationaux et la ligne

a dans l’ensemble déçu depuis. New Bay s’était imposé dans le style d’un bon

poulain à Chantilly et avait auparavant crevé l’écran dans la Poule d’Essai,

traçant une fin de course remarquée. L’assouplissement du terrain ne devrait

pas être un problème pour lui et il doit s’imposer dans ce Gr2. Il aura l’aide

d’un leader, Countermeasure (American Post), qui assurera le train de l’épreuve

pour que New Bay puisse utiliser au mieux sa très belle pointe de vitesse.

Rappelons qu’André Fabre est le recordman de cette épreuve, avec dix victoires.

L'entraîneur a par ailleurs déclaré au Racing Post que le Qatar Prix de l'Arc

de Triomphe serait l'objectif du poulain. 

ampère, le second atout Ampère (Galileo) sera finalement bien au départ

de ce Prix Guillaume d’Ornano et sera le second atout d’André Fabre. Le poulain

reste sur une deuxième place dans le Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1)

remporté par Erupt (Dubawi), un poulain en progrès. Ampère était le favori de

l’épreuve et décevait quelque peu à Longchamp. Il s’était cependant comporté

correctement. Le représentant du haras de Saint-Pair est un poulain assurément

perfectible et plutôt tardif. Il s’était imposé pour ses débuts à Longchamp sur

une piste assez assouplie et l’état du terrain ne devrait donc pas le déranger,

à condition que ce ne soit pas trop lourd. On notera qu’il évoluera pour la

première fois sur une distance aussi courte (2.000m), lui qui n’a couru que sur

2.200m ou 2.400m. Il passe donc un nouveau test ce samedi et devrait bien

faire.

DARIYAN

APRES LE PRIX EUGENE ADAM

Dariyan

(Shamardal) s’était classé quatrième du Prix du Lys Longines remporté par Erupt

mais il avait des excuses : les 2.400m sont un peu trop longs pour ses

aptitudes. Revenu sur 2.000m, il a remporté facilement le Prix Eugène Adam

(Gr2) à Maisons-Laffitte, aux termes d’une belle fin de course. Le pensionnaire

d’Alain de Royer Dupré a trouvé sa voie et devra confirmer dans ce Prix

Guillaume d’Ornano qu’il fait bien partie des meilleurs 3ans français. Il

affronte en effet un lot encore plus relevé ce samedi, avec des poulains ayant

montré des moyens comme New Bay ou Ampère. Il s’était imposé à Maisons-Laffitte

sur une piste rendue assouplie par les précipitations tombées dans la journée.

L’assouplissement du terrain ne sera donc pas un problème, mais il ne faudrait

pas non plus qu’il soit trop lourd. Logiquement, il doit être sur le podium en

compagnie d’Ampère et de New Bay. Dariyan possède une ligne avec New Bay via

War Dispatch (War Front). Dans le Prix du Jockey Club, New Bay laissait War

Dispatch à plus de deux longueurs en ayant refait le peloton de quatorze

partants dans la ligne droite. À Maisons-Laffitte, Dariyan a laissé War

Dispatch, peu aidé par le terrain, à une longueur et demie en ayant eu bien

moins de terrain à refaire. Avantage New Bay, donc.

DIFFICILE

POUR FAITHFUL CREEK ET PRETORIO

Sur le

papier, Faithful Creek (Bushranger) et Pretorio (Aussie Rules) n’ont pas de

première chance dans ce Prix Guillaume d’Ornano. Entraîné par Brian Meehan,

Faithful Creek reste sur une cinquième place dans les Tercentenary Stakes (Gr3)

à Royal Ascot. Cette épreuve a été survolée par le très prometteur Time Test

(Dubawi), lequel aura son mot à dire la semaine prochaine dans les Juddmonte

International Stakes où il ne fera pas de la figuration face à Golden Horn

(Cape Cross) et Gleneagles (Galileo). Time Test est assurément un poulain de

Gr1 et il avait démoli le lot qui lui était proposé à Royal Ascot, qui lui

était nettement inférieur. Faithful Creek aura donc fort à faire à Deauville

même si le terrain souple ne sera pas un problème. Quant à Pretorio, il reste

sur une deuxième place dans le Grand Prix du Lion-d’Angers (L). Il était battu

par Royal Dolois (Silver Frost), un poulain courageux, mais en dessous des

meilleurs. Ce sera extrêmement compliqué.