Johnny barnes offre le dernier groupe de deauville à l'angleterre

Autres informations / 30.08.2015

Johnny barnes offre le dernier groupe de deauville à l'angleterre

PRIX QUINCEY BARRIERE (GR3)

JOHNNY BARNES OFFRE LE DERNIER GROUPE DE DEAUVILLE À L'ANGLETERRE

Le Prix Quincey Barrière (Gr3) était le dernier Groupe du meeting estival de Deauville et il est revenu à un concurrent entraîné en Grande-Bretagne, Johnny Barnes (Acclamation). Le pensionnaire de John Gosden s'est envolé en fin de parcours, s'imposant de trois longueurs après avoir patienté à l'arrière-garde. Il devance Spoil the Fun (Rock of Gibraltar), bon deuxième après s'être montré un peu allant. Stillman (Vespone) a, lui, voyagé un peu isolé en pleine piste. Il a longuement lutté avec Spoil the Fun et les deux chevaux partagent finalement la deuxième place, devant Faufiler (Galileo). La déception est venue d'Almanaar (Dubawi) : animateur à un rythme soutenu, il est resté là au moment du sprint et a passé le poteau en dernière position, loin des autres.

John Gosden conclut Deauville en beauté.

John Gosden a eu six partants lors de ce meeting de Deauville et a remporté en tout trois victoires, toutes au niveau Groupe. Shalaa (Invincible Spirit) a survolé le Darley Prix Morny, Jazzi Top (Danehill Dancer) a enlevé facilement le Prix de la Nonette (Gr2) et Johnny Barnes conclut donc ce mois d'août en beauté. Johnny Barnes appartient à Bermuda Thoroughbreds, un syndicat créé par Simon Scupham, impliqué dans les courses auparavant via Highclere Thoroughbreds. Simon Scupham a fondé ce racing club pour ses amis basés aux Bermudes et l'écurie est gérée par Highclere. Deuxième du Critérium International (Gr1) de vert de Grèce (Verglas) l'an dernier, Johnny Barnes n'avait pas trouvé de terrain souple en Angleterre cette saison et restait sur deux sorties en demi-teinte. Il se rattrape pleinement ce dimanche.

Mark Kershaw, d'Highclere Racing, a expliqué : " Nous sommes très contents d'être venus car le terrain et le tracé étaient parfaits pour lui. C'est un cheval qui a besoin de terrain souple. Il avait bien couru en dernier lieu à Goodwood alors que le terrain était trop rapide pour lui, mais il avait besoin de courir. Frankie Dettori l'a très bien monté. Il a une très belle accélération mais il a besoin de ce terrain souple. Il gagne tellement bien que nous pouvons désormais penser à le faire courir dans le Qatar Prix Daniel Wildenstein (Gr2). " Frankie Dettori a de son côté confirmé : " Il a besoin de terrain souple et nous avons prié toute la semaine pour qu'il pleuve. Il peut aller sur le bon terrain, mais il n'est pas au mieux dans ces conditions. Une course comme le Qatar Prix Daniel Wildenstein est une possibilité. "

Spoil the Fun fait aussi bien qu'en 2014.

Spoil the Fun a encore répondu présent dans ce Prix Quincey. Il avait conclu troisième de l'épreuve en 2013 et deuxième derrière le champion Solow (Singspiel) en 2014. Spoil the Fun doit à nouveau s'incliner, mais c'est le vrai "Spoil" que nous avons revu ce dimanche. Christophe Ferland, son entraîneur, nous a expliqué : " Bis repetita ! Spoil the Fun n'avait pas eu beaucoup de chance cette année. Dans le Prix du Chemin de Fer du Nord, à Chantilly, le terrain était trop léger et il déteste cela, lorsque cela résonne dans les jambes. Ensuite, dans le Prix Jacques Le Marois, nous prétendions à une petite place. Mais la course était dure et il était moins bien qu'aujourd'hui. Il montre sa valeur. Il ira en Italie manger des pâtes, à Milan. " Spoil the Fun devrait défendre sa couronne dans le Premio Del Piazzale-Mem, à la mi-octobre.

Almanaar trop brillant.

Gagnant du Prix Paul de Moussac et du Prix Daphnis (Grs3), Almanaar a conclu dernier décollé de ce Prix Quincey. À aucun moment il n'a pu suivre l'accélération de ses adversaires. Freddy Head nous a expliqué : " Olivier Peslier m'a dit que le cheval s'était montré trop brillant. Il a été allant pendant 1.000m et s'est arrêté d'un seul coup. Nous allons réfléchir à la suite de son programme. "

La famille d'Ectot.

Johnny Barnes est un fils d'Acclamation et de mahalia (Danehill). Il a été acheté 310.000 euros à l'Orby Sale de Goffs par John Warren. Mahalia a remporté le Prix Imprudence (L). Au haras, elle a donné albisola (Montheu), gagnante du Prix de Flore (Gr3), Bufera (King's Best), troisième du Prix des Réservoirs (Gr3), et Tonnara (Linamix), mère de most improved, gagnant des St. James's Palace Stakes (Gr1), et d'ectot (Hurricane Run), gagnant du Critérium International (Gr1) et du Qatar Prix Niel (Gr2). La deuxième mère, maresca (Mill Reef), a donné muroto (Busted), gagnant du "Gontaut-Biron" (Gr3), ou encore vellano (Lycius), gagnant de Listed.