Un cheval de groupe se dessine en vedevani

Autres informations / 07.08.2015

Un cheval de groupe se dessine en vedevani

 « À chaque fois que l’un des 2ans du Prince a

terminé parmi les trois premiers d’un maiden deauvillais, c’est devenu un

cheval de Groupe », a rappelé Alain de Royer Dupré. Vedevani (Dubawi) n’a pas

choisi le moins convoité pour s’imposer, puisque le poulain a dominé le Prix de

Crèvecoeur (F) dans un très bon style. Un peu regardant dans le rond de

présentation, Vedevani s’est montré plutôt appliqué en course. Il a galopé,

bien abrité, à proximité du groupe de tête composé notamment de Max’s Spirit

(Invincible Spirit) et Gianyar (Le Havre), et quand l’ouverture s’est faite à

trois cents mètres du but, il a fait la différence très sûrement, uniquement

cadencé aux bras par Christophe Soumillon. Certes, il ne gagne que d’une

longueur, mais le rythme de la course n’était pas propice aux grandes

démonstrations (les pouliches ont mis près de deux secondes de moins que les

mâles pour parcourir les 1.500m). Il mérite que nous lui attribuions une JDG

Rising Star. Son entraîneur, Alain de Royer Dupré, nous a confié : « Il était

un peu regardant au rond, et encore un peu perdu pendant la course. Plus jeune,

il pouvait se montrer brillant, mais il a toujours montré de très belles choses

le matin. » Georges Rimaud, directeur des Aga Khan Studs, a ajouté : « Nous

sommes très satisfaits de le voir débuter ainsi et confirmer ce qu’il nous

avait montré le matin. Alain de Royer Dupré l’a toujours beaucoup aimé. Quand

j’ai vu qu’à trois cents mètres du poteau tout s’ouvrait, je me suis dit qu’on

allait voir la vérité, s’il allait assez vite ou pas ! C’est certainement un

cheval de Groupe, mais il est encore bébé et nous n’allons pas brûler les

étapes. C’est, de surcroît, un ravissant cheval. »

MAX’S

SPIRIT ET GIANYAR, DEUX POULAINS SERIEUX

Derrière

le lauréat, les deux poulains qui ont mené les débats, Max’s Spirit et Gianyar,

ont gardé les deuxième et troisième places. Ils ont dû supporter le poids de la

course et ont montré tous deux un certain professionnalisme dès leur début.

Pascal Bary, l’entraîneur de Max’s Spirit, a confirmé : « Il s’est comporté en

vrai cheval de course. Il travaillait bien le matin et devrait tirer profit de

cette première sortie. » Gianyar était le premier 2ans d’Élie Lellouche à

débuter cette année, et l’entraîneur était satisfait : « Il est bien sorti de

sa stalle et, de ce fait, son jockey a préféré le laisser aller devant. Il

court très bien et a de la marge. » Ankle (Shamardal) est l’une des bonnes

notes de la course. Mal sorti de sa stalle, le poulain de l’Écurie Wertheimer

& Frère était loin à l’entrée de la ligne droite et il a dû slalomer dans

la phase finale. Une fois en ligne, il a très bien conclu et n’échoue que d’une

demi-longueur pour la troisième place.

UN FILS

DE VADAWINA

Élevé

par les Aga Khan Studs, Vedevani est un fils de Vadawina (Unfuwain), lauréate

des Prix Saint-Alary  (Gr1) et Chloé

(Gr3), avant de s’accidenter dans le Prix de Diane (Gr1), dont elle avait tout

de même pris la quatrième place. Au haras, elle a donné Vadamar (Dalakhani),

lauréat du Prix du Conseil de Paris (Gr2), et Vedouma (Dalakhani), deuxième du

Prix Vanteaux (Gr3) et gagnante du Prix Isonomy (L). Vadawina est une soeur de

Vadapolina (Trempolino), gagnante des Prix Cléopâtre et de Psyché (Grs3).

Vadaza (Zafonic), leur mère, est une sœur de Valixir (Trempolino), gagnant des

Queen Anne Stakes et du Prix d’Ispahan (Grs1).

UN

UPDATE DE CHOIX AVANT LA VENTE D’AOÛT

Un

demi-frère de Vedevani passera sur le ring d’Arqana, sous la bannière Etreham.

Il fait partie de la première production française de Redoute’s Choice.

Vadawina avait en effet été vendue en décembre 2013 chez Arqana, alors qu’elle

était pleine de cet étalon.