Yearling select sale de saratoga - jour 1 : deux millions de dollars pour esperer marcher dans les traces d’american pharoah

Autres informations / 11.08.2015

Yearling select sale de saratoga - jour 1 : deux millions de dollars pour esperer marcher dans les traces d’american pharoah

Juste

avant la vente de yearlings d’août d'Arqana, la vente de yearlings de Saratoga

organisée par Fasig-Tipton permet de prendre le pouls du marché. Le premier

jour de la vente s’est déroulé ce lundi soir et, dans l’ensemble, les résultats

sont positifs par rapport à une année 2014 qui fut excellente. Le prix moyen, à

310.643 dollars, est en hausse de 8,8 %. En revanche, le prix médian est en

légère baisse de 3,2 % à 225.000 dollars. Le chiffre d’affaires est en hausse

par rapport à 2014, à 21.745.000 dollars, avec 14 yearlings de plus présentés

cette année. En revanche, on note une nette hausse du taux de rachat : d’un

exceptionnel 9,9 % en 2014, il est passé à 17,6 % en 2015 (soit 15 yearlings

rachetés sur 85 en 2015, contre 9 sur 64 en 2014). En tout, 12 yearlings ont

passé la barre des 500.000 dollars en 2015, contre 7 en 2014.  Le top price cette année est de 2.000.000 de

dollars, contre 1.150.000 en 2014, et a été réalisé par un groupe de cinq

nouveaux investisseurs aux États-Unis ayant un rêve en tête : remporter les

"deux minutes les plus rapides du sport", le Kentucky Derby. En tout,

deux lots ont passé la barre du million de dollars.

UN REVE

A DEUX MILLIONS

En

effet, le lot 70 ne pouvait pas passer inaperçu. Le poulain, consigné par Four

Star Sales, a été acheté 2.000.000 de dollars pour El Capi Racing. Il est par

Tapit (Pulpit) tandis que la mère, Dress Rehearsal, est par le top-étalon

Galileo (Sadler’s Wells). Dress Rehearsal est une élève de Sunderland Holdings,

soit Christopher Tsui. Elle a notamment gagné les Orchid Stakes (Gr3). Au

haras, elle a donné Christophermarlowe (Tapit), un poulain qui avait eu quelques

ambitions classiques cette année. Invaincu en deux sorties à 2ans, le

pensionnaire de John Gosden – portant les couleurs de Michael Tabor et de

Rachel Hood – a ensuite remporté facilement une course à conditions à Epsom

pour sa rentrée. Mais il a déçu dans les Derby Trial Stakes (L), battu

notamment par Kilimanjaro (High Chaparral), sixième ensuite du Derby d’Epsom

(Gr1). Christophermarlowe est pour l’instant le seul produit référence issu

d’un croisement Tapit et mère par Galileo à avoir couru à haut niveau. Via la

troisième mère, Darabaka (Doyoun), ce poulain descend d’une souche Aga Khan,

celle derrière Darjina, Darsi, ou encore Daryakana. Pour El Capi Racing, son

acheteur, c’est une arrivée tonitruante dans le monde des courses

nord-américaines. Il s’agit d’un groupe de cinq Sud-américains basés à Miami.

Ils ont eu le dernier mot sur la "team American Pharoah", soit Justin

Zayat et Bob Baffert. Francisco Convit, l’un des cinq hommes derrière El Capi

Racing, a déclaré: « Nous nous attendions à ce prix. » Jose Uzcategui a ajouté

: « Nous n’avons pas encore d’entraîneur pour lui. Nous allons en discuter et

aviser. Nous l’avons acheté pour le courir et nous allons gagner le Kentucky

Derby (Gr1) avec lui. »Kerry Cauthen, de Four Star, a expliqué : « C’est

certainement le meilleur cheval que j’aie présenté à une vente. Il a marché

sans bouger une oreille. Beaucoup de gens disent cela, mais il respire la clase

à 150 %. Il avait tout. Il se trouve que je suis simplement la personne qui à

la chance de le présenter à la vente. C’est fantastique pour son propriétaire,

Ben Sangster, qui est un très bon propriétaire, une personne formidable. Il le

mérite et je suis très content pour lui. Il va aller chez de nouveaux

propriétaires. Ces derniers ont fait plus de bruit que toute la salle réunie

lorsqu’ils ont eu l’enchère gagnante. C’est génial de voir des gens aussi

enthousiastes autour du cheval. Ils sont nouveaux dans le business et je crois

qu’ils ont désormais un cheval fantastique. Je n’ai jamais eu un cheval aussi

calme que lui à chaque fois qu’il marche. J’ai de grands espoirs. »

TAPIT,

TAPIT ET ENCORE TAPIT

Encore

une fois, le top-étalon américain Tapit a fait parler de lui lors de cette

vente de sélection de Saratoga puisque, avec le top price, il signe les trois

meilleures enchères de ce premier jour. Le lot 34 a été adjugé 1.200.000

dollars. Il s’agit d’un fils de Tapit et d’Appealing Zophie (Successful

Appeal), gagnante des Spinaway Stakes (Gr1). Consigné par Denali Stud, il a été

acheté dans le cadre d’un partenariat entre Bridlewood Farm, Eclipse

Thoroughbred Partners et Robert LaPenta. Ces derniers ont eu le dernier mot sur

Al Shaqab Racing. George Isaacs, directeur général de Bridlewood, a expliqué :

« C’est un partenariat assez naturel. Il a l’air d’avoir de la vitesse. Il est

par le premier étalon nord-américain et a l’air précoce, avec un beau pedigree.

Nous savions qu’il allait falloir mettre le prix et nous nous sommes associés

avec des gens avec lesquels nous travaillons. Eclipse Thoroughbred envoie des

chevaux chez nous pour les débourrer et les entraîner, tout comme Robert

LaPenta. Cela semblait évident. Nous sommes contents et nous espérons avoir eu

de la chance. » Le lot 49 est le troisième top price, à 750.000 dollars.

Consigné par Hunter Valley Farm, il s’agit d’un fils de Tapit et de Carriage

Trade (Storm Cat). Le poulain a été acheté par John Ferguson pour Darley. En

tout, John Ferguson a acheté cinq yearlings, dont un poulain par Street Cry

pour 550.000 dollars et un fils de Bernardini pour 450.000 dollars. On notera

qu’Al Shaqab Racing, underbidder sur le deuxième top price, a acheté deux

yearlings : le lot 88, un fils de Medaglio d’Oro et de Gabriellina Golf

(Ashkalani) pour 585.000 dollars, et le lot 38, un fils de Bodemeister et de

Awesome Humor (Distorted Humor) pour 500.000 dollars. Coolmore a investi sur un

yearling : le lot 22, une pouliche

par leur

étalon Scat Daddy et Witch Craft (Crafty Prospector), achetée 350.000 dollars.

Côté achat français, Hubert Guy a déboursé 50.000 dollars pour le lot 28, un

fils de Stay Thirsty et Actslikealady (Lord Carson).

UNE

SARATOGA SALE SOUS LE SIGNE D’AMERICAN PHAROAH

Le 6

octobre 2013, le lot 85 entre sur le ring de cette vente de sélection de

Saratoga. C’est un fils de Pioneerof the Nile et de Littleprincessemma.

Consigné par Taylor Made Sales, il est acheté 300.000 dollars par Ingordo

Bloodstock. Ce yearling n’est autre que le champion American Pharoah, qui a

créé l’exploit en remportant cette année la Triple couronne américaine. La

vente de sélection de Saratoga ne pouvait pas rêver d’une meilleure publicité

que celle offerte par le pensionnaire de Bob Baffert. Fasig-Tipton est revenu

sur ce moment dans cette vidéo : https://youtu.be/zIO_n7uuoR4.

QUI SE

CACHE DERRIÈRE EL CAPI RACING ?

Il y a

encore pas mal de mystère autour de ce nouveau partenariat, El Capi Racing. Il

s’agirait d’un partenariat entre cinq jeunes amis d’origine vénézuélienne,

assez fortunés. Tous les noms ne sont pas connus, mais le groupe serait managé

par Francisco Convit. Ce dernier est connu dans l’industrie de l’énergie au

Vénézuela, via le groupe Derwick. Francisco Convit est impliqué dans les

courses au Vénézuela, où sa famille possède le haras Del Centauro. La star du

haras est l’étalon Water Jet (Water Poem), champion au Vénézuela où il a gagné

onze de ses treize courses, dont la Triple couronne locale et la Copa de Oro du

Vénézuela, ou encore le Premio Presidente de la Republica.

TAPIT

TOUJOURS AU TOP

Tapit

(Pulpit) continue d’écraser de sa présence les ventes nord-américaines. Le

gris, stationné à Gainesway Farm où il fait la monte pour 300.000 dollars,

avait en tout quatre yearlings qui passaient sur le ring de Saratoga en ce

premier jour. Les quatre se sont vendus pour un total de 4.350.000 dollars et

un prix moyen de 1.087.500 dollars. Tapit, au top depuis plusieurs années,

avait déjà fait parler de lui il y a un mois environ dans les ventes de

yearlings, mais au Japon, puisque son fils par Champagne d’Oro (Medaglia d’Oro)

a été adjugé environ 1.686.924 euros à Kaneko Makoto, le propriétaire de Deep

Impact. Lors de cette même Select Sale de Saratoga en 2014, Tapit était déjà au

top puisque deux de ses produits avaient passé la barre du million de dollars,

le top price de 1.250.000 dollars étant cependant pour l’autre étalon star des

rings américains, War Front. Lors de la vente de yearlings de Keeneland 2014,

Tapit avait créé la sensation avec un top price à 2.200.000 dollars – co-top

price avec un fils de War Front – et, en tout, quatre de ses yearlings avaient

passé la barre du million de dollars. Un succès, aux ventes comme sur les

pistes (premier étalon US aux gains en 2013) qui ne se dément pas et qui

devrait se poursuivre cette année. Pas mal pour un cheval rentré au haras en

2005, à un tarif de… 15.000 dollars.

LES

GRANDS INDICATEURS DU JOUR 1

                                   2014                           2015

Catalogués

                 82                               103

Présentés

                   71                               85

Vendus

(%)                64                               70

Prix

moyen (évol.)      285.442 $                   310.643 $ (+ 8,8 %)

Prix

médian (évol.)     232.500 $                   225.000 $ (- 3,2 %)

C. A.                           18.267.000 $              21.745.000 $