Aboulie k s'impose dans une arrivée serrée

Autres informations / 15.09.2015

Aboulie k s'impose dans une arrivée serrée

PRIX SARACA (L)

ABOULIE S'IMPOSE DANS UNE ARRIVÉE SERRÉE

Comme pour la première épreuve, le Prix Saraca (L) a été la proie des trois chevaux qui ont été vus aux trois premières places durant le parcours, et dans une arrivée serrée. La favorite,

aboulie (Exceed and Excel), a toujours eu un léger avantage sur le peloton, le long du rail extérieur. Elle a conservé cette avance au passage du poteau d'arrivée, remportant ainsi un deuxième succès cette année. La pensionnaire de Jean-Claude Rouget s'est montrée courageuse dans la phase finale, contenant bien les attaques de sa dauphine, Damila (Milanais), dans un terrain qui ne l'avantageait pas forcement. Aboulie est bien née, descendant de la même famille que Galileo (Sadler's Wells). Elle avait pris la quatrième place en débutant, à Maisons-Laffitte, dans une épreuve remportée par al Jazi (Canford Cliffs), après avoir été trop allante dans le parcours. Lors de sa deuxième tentative en compétition, la fille d'Exceed And Excel avait fait un "truc" en s'imposant de bout en bout dans le Prix Isabelle Desmarais (F) à La Teste-de-Buch, obtenant à cette occasion une JDG Rising Star. Damila, elle, restait sur un succès et ne s'était pas classée hors des trois premières en cinq sorties. Elle échoue de peu pour la victoire. La troisième marche du podium revient à dressed in Fur (Excellent Art). À son sujet, son entraîneur, Pia Brandt, nous a confié : " C'est une pouliche sérieuse. Elle a eu une bonne course et a été courageuse. Elle ne craque pas. C'est une femelle que j'ai acheté à réclamer et qui restait sur une performance dans une Listed. Je l'estime et elle devrait pouvoir remporter une épreuve de ce niveau cette année ". À noter la bonne fin de course, le long du rail, de Maximum aurelius (Showcasing) qui aurait pu monter sur le podium s'il avait pu prolonger son effort jusqu'au bout. Il restait lui aussi sur une facile victoire à Moulins, et semble en progrès.

Une cousine de Mustajeeb

Aboulie a été élevée par le haras d'Etreham, Pontchartrain Stud et Riviera Equine Sarl. anja (Indian Ridge), sa mère, a décroché trois places en cinq sorties à 2 et 3ans. Au haras, Anja est la mère d'aphélie (Street Sense), qui a décroché deux victoires et sept places pour un peu moins de 60.000 euros de gains en France. Anja a également donné rifqah (Elusive Quality), qui a elle-même produit Mustajeeb (Nayef), lauréat des Greenlands Stakes (Gr2), Jersey Stakes et Ardglen Amethyst Stakes (Grs3). Allez les trois (Riverman), la deuxième mère d'Aboulie, s'était imposée dans le Prix de Flore (Gr3) avant de donner anabaa blue (Anabaa), lauréat du Prix du Jockey Club (Gr1). Il s'agit de la famille des lauréats de Gr1 tamayuz (Nayef), Urban sea (Miswaki), sea the stars (Cape Cross) et Galileo (Sadler's Wells).