Aim to please peut mater les garçons

Autres informations / 05.09.2015

Aim to please peut mater les garçons

PRIX LA ROCHETTE (GR3)

AIM TO PLEASE PEUT MATER LES GARÇONS

Seule pouliche au départ du Prix La Rochette (Gr3), Aim to Please (Excellent Art) a impressionné

lors de son succès dans le Prix François Boutin (L), qui faisait suite à une victoire dans un maiden de Vichy. La pensionnaire de François Doumen a placé une accélération imparable, bien qu’ayant un peu tiré en début de parcours en raison d’un train pas assez sélectif. Elle était ce jourlà nettement au-dessus de ses rivaux, notamment de Mangusto (Roderic O’Connor), qu’elle a laissé à plus de trois longueurs et qu’elle va retrouver à Longchamp. Logiquement, elle doit confirmer ce succès, même si elle affronte un lot plus relevé. La ligne du “Tancarville” Trois de ses adversaires ont débuté ensemble dans le Prix de Tancarville (F). Omar Bradley  (War Front) s’imposait alors en poulain perfectible, devant Attendu (Acclamation) et Lawmaking (Zamindar). Omar Bradley a recouru et a été battu à Deauville dans une course B remportée par l’anglais London Protocol (Muhathir), qui n’a pu se distinguer ensuite dans le Critérium du Fonds Européen de l’Élevage (L). Cette sortie pose question, et Omar Bradley doit rassurer. Attendu en revanche a gagné son maiden de belle manière dès sa sortie suivante, tout en se montrant encore très vert. Il va peut-être être un peu tendre dans une course comme celle-ci, mais le style de son succès lui donne le droit de courir avec des ambitions. Enfin, Lawmaking n’a pas couru depuis ses débuts. Outre Omar Bradley, Jean-Claude Rouget présentera The Turning Point (Hurricane Cat), qui vient de gagner "en rigolant"

le Critérium du Béquet – Ventes Osarus (L). À La Teste, il n’avait pas d’adversaires à sa mesure, et a aussi montré qu’il pourrait tenir 1.400m. Poulain sérieux, il devrait encore répondre présent.