Biennale ou la ligne des "buveurs d'air

Autres informations / 08.09.2015

Biennale ou la ligne des "buveurs d'air

PRIX DE CRAON (A)

BIENNALE OU LA LIGNE DES "BUVEURS D'AIR"

Bien difficile de détacher d'emblée une candidature dans l'édition 2015 du Prix de Craon, la grande rencontre annuelle en plat pour les AQPS de 4 et 5ans. Dans cette course A souvent surnommée l'"Arc" des AQPS, il faudra faire un choix entre les concurrents en forme et ceux qui ont déjà faire leurs preuves dans le circuit de sélection des non pur-sang. Dans la première liste, on peut mentionner Best de Gagneux (Special Kaldoun) et Bac avec Mention (Khalkevi) qui viennent de composer le jumelé gagnant d'une course E bien composée à Moulins. Il faut leur adjoindre Basta de From (Le Balafré) et Batouna (Enrique), deux pensionnaires d'Alain Couétil qui restent sur plusieurs succès. Batouna a l'avantage d'avoir déjà affronté les meilleurs de sa catégorie, notamment dans le Prix de l'Avenir (A) à l'automne dernier, où elle concluait troisième.

Dans la liste des concurrents les plus titrés, on est obligé de s'attarder sur les cas d'Agapanthe (Lavirco) et d'Adula (Day Flight). La première a échoué d'assez peu l'an dernier dans ce Prix de Craon (2e). Mais sa dernière prestation, dans le Prix des Buveurs d'Air (D) au cours duquel elle n'a pu faire mieux que sixième, n'est pas très rassurante. Adula a montré du mieux en juillet, à Vichy, mais sans parvenir à reproduire son niveau de performance de 2014 (lauréate du Prix Bango à Maisons-Laffitte). Dans ces conditions, la candidature la plus rassurante est celle de Biennale (Network). Cette pensionnaire de Thomas Fourcy s'est montrée régulière jusque-là et vient de perdre en route ses adversaires dans le Prix des Buveurs d'Air à Clairefontaine. Si elle ne se contracte pas trop dans la partie initiale de l'épreuve, elle est à même de continuer sa montée vers les sommets. Atuvuedenuo (Assessor) et Billy Jess (Vadasin), en rupture d'obstacle, ont suffisamment de références en plat pour s'inviter à l'arrivée.