Big blue poursult sa route vers le "chaudenay

Autres informations / 05.09.2015

Big blue poursult sa route vers le "chaudenay

PRIX DE LUTÈCE (GR3)

BIG BLUE POURSULT SA ROUTE VERS LE "CHAUDENAY"

Big Blue (Galileo) a marqué un premier point en vue du Qatar Prix Chaudenay (Gr2) en enlevant le Prix Michel Houyvet (L) à Deauville. Toujours régulier, Big Blue n’a jamais fini plus loin que troisième au cours de sa carrière et possède des lignes solides, ayant été battu par des éléments comme Erupt (Dubawi), Candarliya (Dalakhani) ou Karaktar (High Chaparral). Son premier essai sur 3.000m dans la Listed deauvillaise a été concluant même s’il a gêné son dauphin et sa place est à nouveau dans les trois premiers. Big Blue n’est cependant pas imbattable. Il sera intéressant de le voir face à Vazirabad (Manduro). Le pensionnaire d’Alain de Royer Dupré vient de faire une belle impression dans le Prix de Troarn (D) sur les 2.700m de Deauville. Il a déjà bien fait sur 3.000m et reste sur deux succès consécutifs. Il monte de catégorie, mais son entourage semble avoir trouvé les bons boutons avec ce poulain. Cet attentiste a déjà montré de belles fins de courses et il est capable d’aller chercher un poulain comme Big Blue. Pilansberg (Rail Link), troisième du Prix Michel Houyvet, devrait avoir du mal à prendre sa revanche sur Big Blue. Il a fait ses preuves sur les 3.000m et aura son mot à dire pour une place. Slatina (Mastercraftsman) a déjà battu nettement Pilansberg dans le Prix de Colombiers (B), début juillet à Deauville. La pensionnaire de Stéphane Wattel reste sur une cinquième place dans le Prix Minerve (Gr3), disputé

sur 2.500m. Elle n’avait pas si mal couru que cela à cette occasion, se comportant surtout comme une pouliche ayant besoin de plus long. Ce retour sur 3.000m va l’avantager. Gaius Cesar (Soldier of Fortune) reste sur une victoire dans une course événement à Clairefontaine, qui a permis à son jockey Vincent Cheminaud de passer professionnel en plat. Barré dans les handicaps, il tente sa chance dans ce Gr3 et allonge le tir. Logiquement, les 3.000m sont dans ses cordes, mais cela s’annonce plus compliqué pour lui dans ce lot. Enfin, difficile de situer Let’s Dance (Samum). La pensionnaire de Henk Grewe reste sur une quatrième place tout près dans le Preis Der Diana (Gr1). Ce jour-là, elle avait mené et avait longtemps fait illusion pour le succès, ne se faisant rattraper qu’en toute fin de course. Elle n’a pas de référence sur 3.000m mais, si elle tient la distance, elle peut créer une petite surprise