Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Carriériste peut faire parler l’expérience

Autres informations / 27.09.2015

Carriériste peut faire parler l’expérience

PRIX DU BOURBONNAIS (A)

CARRIÉRISTE

PEUT FAIRE PARLER L’EXPÉRIENCE

L’édition 2015 du Prix du Bourbonnais (A), une

épreuve de sélection pour les AQPS, en plat, n’a rassemblé que six concurrents.

Deux candidatures se détachent, celles de Carriériste

(Laveron) et Cotton Bowl

(Califet).

 

Carriériste

fait carrière en plat

Carriériste est le plus expérimenté des concurrents de cette épreuve. Cette

élève du haras de Saint-Voir a gagné le Prix de l'Union des AQPS du Centre-Est,

le 14 septembre à Moulins. Dans cette épreuve, qui s’est jouée sur un sprint,

la pouliche a nettement dominé un lot bien composé. Outre ce succès, la

pensionnaire d'Éric Vagne a décroché deux deuxièmes places et un second

accessit, en plat, depuis le début de la saison. Sa famille présente des

références en plat, sa mère ayant aussi gagné le Prix de l'Union des AQPS du

Centre-Est. Sa deuxième mère a produit plusieurs bons gagnants dans la

discipline.

 

Cotton

Bowl et Calcium doivent confirmer leurs bons débuts

Cotton Bowl s’est imposé lors de son unique

sortie, début août, en plat, au Lion-d’Angers. Le pensionnaire d’Alain Couétil

était encore loin des animateurs à l’entrée de la ligne droite. Il s’était

alors montré courageux pour venir décrocher la victoire, refaisant beaucoup de

terrain, après avoir lutté avec Camaieu

des Mottes (Sunday Break).

Cette dernière, ainsi que Cabriole Mag

(Gris de Gris), troisième de cette épreuve, ont ensuite confirmé en gagnant en

plat. Phylea (Vaguely Pleasant), la

mère de Cotton Bowl, avait montré de la qualité dans la discipline. Cette

anglo-arabe de complétement avait notamment gagné le Prix Bango à

Maisons-Laffitte. Ulysse Morinière (Mbaiki),

sa troisième mère, avait remporté les importants Prix Bango et du Bourbonnais.

Calcium (Gris de Gris) reste sur une victoire en plat, après avoir débuté en

obstacle. Lors de son succès, ce représentant de la famille Papot a pris la

tête dans le tournant final. Sous les sollicitations de Teddy Soulat, il a

ensuite prolongé son effort jusqu’à l’arrivée. Cet élève de Michèle

Juhen-Cyprès est le frère utérin de bons gagnants en obstacle comme Thallium (Shaanmer) et Radium (Fragrant Mix). Plus loin dans

son origine maternelle, on retrouve Umbrage

(Astarabad), une championne AQPS en plat.

 

À la

recherche d’une première victoire

Claie (Early March) a couru deux fois, décrochant deux deuxièmes places face

à des concurrents de qualité, à Vichy et au Lion-d’Angers. Cette pensionnaire

d’Étienne Leenders a fait preuve de courage à chacune de ses sorties. Son

frère, Urticaire (Mister Sacha), a

bien gagné en plat.

Coqueluche

(Secret Singer) s’est classée septième lors de ses

débuts en plat. Son origine maternelle présente peu de lauréats significatifs

dans cette discipline.

Said Jeddari présente Colpo (Lord du Sud), qui n’a jamais couru. Il n’y a pas de

références en plat dans les premières générations de son ascendance maternelle.