Corde à droite ou corde à gauche ?

Autres informations / 08.09.2015

Corde à droite ou corde à gauche ?

CORDE À DROITE OU CORDE À GAUCHE ?

Trêve est invaincue en trois sorties à Saint-Cloud corde à gauche dont des succès dans le Prix Corrida (Gr2) et le Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1) cette année. Elle a signé ses performances les plus marquantes corde à droite, avec ses deux victoires dans le Qatar Prix de l'Arc de Triomphe (Gr1), un Qatar Prix Vermeille (Gr1) ou encore le Prix de Diane Longines (Gr1) en un temps record. Thierry Jarnet l'estime aussi bien dans les deux cas. Criquette Head-Maarek préfère quant à elle la jument corde à droite. L'aptitude à aller sur les deux types de corde de Trêve a aussi "varié" suite à son problème de pied à 4ans, qui a eu des conséquences sur son dos. L'entraîneur a expliqué : " Personnellement je la préfère corde à droite. Je la trouve mieux sur sa jambe droite, ce qui est logique, car c'est son pied gauche qui lui pose problème. La pluie ne peut que la favoriser. À Saint-Cloud, Thierry l'a respectée. Il lui a dit à la fin de se détacher. Mais nous ne voulions pas lui donner une course dure car le terrain était un peu léger pour ses aptitudes. Le Grand Prix de Saint-Cloud était son objectif du printemps mais son grand objectif de l'année reste le Qatar Prix de l'Arc de Triomphe. Le but à Saint-Cloud était de gagner en faisant le moins d'efforts possible. "

TRÊVE A-T-ELLE DES ADVERSAIRES À SA MESURE DANS "L'ARC ?"

Au betting, les principaux adversaires de Trêve dans le Qatar Prix de l'Arc de Triomphe se nomment Jack Hobbs (Halling), gagnant du Derby d'Irlande (Gr1), new Bay (Dubawi), gagnant du Prix du Jockey Club (Gr1) et Golden Horn (Cape Cross), gagnant du Derby d'Epsom (Gr1). Criquette Head-Maarek a déclaré : " Je pense que tout le monde la craint mais je n'ai pas l'habitude de sous-estimer mes adversaires. Je crains tout le monde et personne à la fois. Je pense que les 3ans en France sont un niveau endessous cette année. Chez les chevaux d'âge, il y a un cheval comme Flintshire mais il a besoin de terrain léger. Donc si le terrain est lourd... Après, un athlète reste un athlète. La jument peut très bien avoir un passage à vide le jour de l'"Arc". Il faut aussi prendre en compte les impondérables d'une course : un mauvais numéro de corde, un mauvais parcours... Elle a un gros avantage sur les autres : c'est sa faculté d'accélération et de se sortir d'un piège. Le Qatar Prix de l'Arc de Triomphe est une course qui se dé-cante très vite. "

ALEC HEAD : « ELLE DOIT AVOIR UN COEUR SUPÉRIEUR À LA NORMALE »

Alec Head était présent ce mardi matin à Chantilly pourassister au travail de Trêve. Il nous a donné son avis sur la jument, à moins d’un mois du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe : « Trêve est magnifique. C'est une jument très facile à monter, qui suit tous les trains. Pour un jockey, Trêve, c'est le rêve. L'an dernier, elle était revenue bien après le Prix Vermeille et je la pensais difficile à battre dans l'"Arc". Trêve est au-dessus de ce que j'ai pu entraîner. Elle est extraordinaire, elle doit avoir un cœur supérieur à la normale. C'est cela qui lui donne cette classe. Aujourd'hui, je l'ai trouvée très bien. Cette année, elle a eu une bonne préparation. Je ne crains personne dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. »

LE CHEVAL D'UNE VIE

Que ce soit pour Criquette Head-Maarek ou pour Thierry Jarnet, Trêve restera la jument d'une vie, unique. Elle devrait partir au haras après le Qatar Prix de l'Arc de Triomphe, mais l'entraîneur ne se laisse pas aller à la nostalgie : " Le lendemain du Qatar Prix de l'Arc de Triomphe, j'aurai forcément un pincement au cœur. Je n'aurai plus jamais un cheval comme elle dans ma vie. Mais le lendemain de l'"Arc", ce sera terminé. Il faut tout le temps aller de l'avant lorsqu'on est entraîneur. Après, partira-t-elle au haras, ou son propriétaire tentera-t-il un truc un peu fou en la gardant à l'entraînement ?... S'ils me disaient "on la garde une année de plus", je serais très heureuse. Elle est très au-dessus de tous les chevaux que j'ai pu entraîner. Mais il y a les jeunes poulains qui arrivent et nous allons découvrir de nouveaux chevaux. Nous avons aussi certainement la propre sœur de Trêve qui va arriver chez nous. Mais elle ne sera pas Trêve. Aucun cheval n'est Trêve, ils sont tous différents. " Thierry Jarnet a expliqué : " C'est le meilleur cheval que j'aie monté depuis le début de ma carrière. J'ai de la chance d'avoir une carrière aussi remplie et de pouvoir continuer à monter des chevaux de cette qualité. C'est fabuleux. Je vis un rêve avec elle, j'aurais eu la chance d'être associé à une crack. Avoir gagné deux "Arcs" avec cette jument, c'est magique. Le Prix de l'Arc de Triomphe est la plus belle course du monde. Je vis le rêve grâce à Trêve. Si je pouvais remporter un troisième "Arc" avec elle et rentrer dans l'histoire, ce serait fabuleux. Je ne dis pas que cela pourrait me permettre de me retirer en beauté, car j'ai encore l'intention de continuer à monter un petit peu. Avec Trêve, je suis sur un nuage et je suis d'autant plus content car je l'ai retrouvée après l'avoir perdue. "

UNE CHAMPIONNE AVEC SES HAUTS ET SES BAS  

Impériale à 3ans, Trêve semblait invincible. Son année de 4ans fut plus compliquée, avec une défaite suite à une lutte mémorable face à Cirrus des Aigles (Even Top) dans le Prix Ganay (Gr1), et surtout une contre-performance à Royal Ascot où elle n'était pas elle-même. Quatrième du Prix Vermeille pour sa rentrée, Trêve a remontré son vrai visage en décrochant un deuxième Qatar Prix de l'Arc de Triomphe, toujours avec la confiance absolue de son entourage.

L'entraîneur a expliqué : " On savoure tous les moments. Les bons comme les mauvais. La carrière de Trêve n'a pas été un long fleuve tranquille. Mais, l'an dernier, quand Thierry est venu la travailler quinze jours avant l'"Arc", nous savions que nous avions retrouvé la Trêve de l'année précédente. Son deuxième Arc s'est passé comme dans un rêve, avec un numéro de corde idéal et un parcours parfait. Par contre, le jour de son premier "Arc", je pense qu'elle a fait quelque chose qu'aucun cheval n'aurait pu faire. Elle a fait les extérieurs, a été jetée... Venir ainsi dans la fausse ligne droite de Longchamp, c'est normalement impossible. Je me souviens que Papa était à côté de moi et il disait "mais c'est effrayant de monter comme cela !" Moi, j'avais confiance, je voyais qu'elle allait bien et Thierry la connaît par cœur. "

UNE FERVEUR INTERNATIONALE

Il y a du monde pour voir Trêve sur les pistes le matin et la jument a des fans dans le monde entier, via les réseaux sociaux. L'opération #FollowTrêve compte désormais plus de 90.000 likes et Criquette Head-Maarek est touchée par les différentes marques de ferveur : " Je trouve que Follow Trêve est une très bonne idée. J'aime les courses et j'aime les voir comme un sport. Cela permet d'amener des néophytes aux courses, de leur montrer tout ce qui se passe pour préparer un athlète. J'ai joué le jeu et je le ferai tout le temps. En ce qui me concerne, je ne suis pas sur les réseaux sociaux et je suis assez bluffée. Je reçois du courrier du monde entier : Japon, Australie, Amérique du Sud. Je reçois souvent des lettres adressées à "Trêve, Chantilly" ! Elles me parviennent tout le temps cependant, car tout le monde connaît Trêve ici. J'ai répondu à des centaines de lettres, en renvoyant une photo dédicacée. Les gens viennent la voir, c'est très sympathique. "