Descartes, avec panache... mais pas sans raisons

Autres informations / 01.09.2015

Descartes, avec panache... mais pas sans raisons

PRIX ACHILLE FOULD (L)

DESCARTES, AVEC PANACHE... MAIS PAS SANS RAISONS

Favori du Prix Achille Fould (L), Descartes (Sholokov) s'est imposé au prix d'une fin de course impressionnante. Entre les deux dernières haies, il était encore à une dizaine de longueurs d'Azucardel (Della Francesca) qui avait mené détaché dans le parcours avec Chemsy (No Danzig). Azucardel paraissait avoir la course à sa merci au saut du dernier obstacle. Mais Descartes a fait parler sa classe de plat et surtout sa pointe de vitesse. Son jockey, Bertrand Lestrade, l'a lancé franchement et Descartes a terminé à toute allure pour venir coiffer Azucardel sur le poteau. Il a ainsi débuté victorieusement en obstacle, après une belle carrière en plat qui l'a vu atteindre la valeur 46 et remporter le Grand Handicap de la Seine (B). Entraîneur de Descartes, Guillaume Macaire a enlevé ce Prix Achille Fould pour la première fois. Il nous a déclaré : " Le deuxième a peut-être été un peu vite. Descartes a très bien fini. C'est une Listed bizarre avec des chevaux qui débutent. Nous pourrions aller vers des courses pour novices outre-Manche cet hiver. Mais avant cela, il courra une nouvelle fois à Auteuil et nous ferons le point après cette deuxième compétition [le Prix Marittimo, le 1er octobre, ndlr]. " Étant donné la vitesse et la classe de plat que possède Descartes, il a le profil pour faire un cheval de courtes distances en Angleterre et donc de Supreme Novices' Hurdle (Gr1) à Cheltenham. Après Tara River en 2013 et Monsieur Playboy en 2014, c'est de nouveau le cheval possédant la meilleure classe de plat qui a gagné cette course principale.

Azucardel a donc conservé la deuxième place devant Becquascenthe (Nombre Premier), Downhill Only (Montjeu) et Biladi (Authorized), lequel devrait progresser sur cette première sortie en obstacle.

Un achat de Pierre Boulard

Le courtier Pierre Boulard avait acheté Descartes à Baden-Baden. Il nous a expliqué : " J'ai acheté Descartes à BadenBaden l'année où j'avais acquis une dizaine de produits de Sholokov. Je l'avais acheté parce que c'est un fils de Sholokov et son modèle me plaisait. Nous ne l'avons pas mis à l'obstacle tout de suite, il est alezan avec des grandes balzanes blanches et, c'est presque une règle : ces chevaux   alezans   avec   des   jambes

blanches sont plus fragiles. Descartes a eu des soucis tendineux et il a mis du temps à se relever. Après ses ennuis, nous l'avons mis sur les obstacles. Ce n'est plus le même cheval lorsque le terrain est lourd. "

Une fin de course digne du Prix Ingré 1997

La fin de course de Descartes nous a rappelé, toutes proportions gardées évidemment, l'arrivée du Prix Ingré (Gr3) 1997. Dans cette épreuve, au saut de la dernière haie, Chamberko avait une confortable avance, mais il s'était fait rejoindre par Al Capone II sur le poteau. Al Capone II et Chamberko avaient donc partagé la victoire. Dans ce Prix Achille Fould 2015, Descartes a pu finir assez vite pour l'emporter. Mais son retard sur le leader au saut du dernier obstacle était équivalent, en termes de distance, à celui d'Al Capone II sur Chamberko.

Une belle famille allemande

Descartes est le fils de Sholokov et de Dynamica (Dashing Blade), qui a gagné une course en Italie. À chaque ligne de son pedigree, on retrouve des gagnants. Il appartient à la famille de Daisy Belle, placée de Groupe, Daydream, à l'arrivée de Listeds et de Damiano, multiple lauréat de courses black types.