Deux sur deux pour piana

Autres informations / 24.09.2015

Deux sur deux pour piana

Changement

de décor en 2013 pour le Prix Durban (D), disputé à Saint-Cloud en lieu et

place de Maisons-Laffitte, tout comme son pendant pour les poulains, le Prix

Tourbillon. C’est la pensionnaire de Yan Durepaire, Piana (Doyen), qui s’est

imposée, restant invaincue pour sa deuxième sortie. Ce Prix Durban a été animé

à un rythme très peu soutenu par Milena’s Dream (Authorized) et beaucoup de

concurrentes se sont montrées brillantes en début de parcours. Placée à la

hanche de l’animatrice, Piana est venue librement à sa hauteur dans la ligne

droite avant de prendre sans difficulté la mesure de sa rivale. Installée

favorite, Snow Pine (Dalakhani) a eu un bon parcours mais a dû se contenter de

la quatrième place. Tout à la fin, l’attentiste Starry Night (Marchand de

Sable) est venue s’emparer de la troisième place.

PIANA

RESTE INVAINCUE

Il

s’agissait d’une rentrée pour Piana, gagnante de son maiden pour sa première

sortie, en novembre 2012 à Bordeaux. La pensionnaire de Yan Durepaire confirme

son potentiel avec cette rentrée victorieuse, acquise avec assurance. « C’est

visuellement intéressant, d’autant plus qu’elle a un peu tiré, nous a confié

Yan Durepaire. C’est une course de rentrée, donc elle était un brin fraîche.

Son jockey m’a expliqué qu’elle avait eu un peu de mal à se poser. Elle fait

une belle ligne droite, c’est intéressant. » Piana est suffisamment estimée

pour avoir été engagée dans le Prix de Diane-Longines et dans le Montjeu

Coolmore Prix Saint-Alary (Grs1). Mais son avenir n’est pas encore scellé. «

C’est une pouliche qui avait remporté son maiden à Bordeaux, continue Yan

Durepaire. Cependant, juger reste difficile, il faut attendre que les

"lignes" parlent pour se faire un avis. Certaines ont confirmé,

d’autres moins. Nous sommes venus à Saint-Cloud parce que c’est une pouliche

qui a un gros braquet, une grande action. Nous nous sommes dit qu’elle aurait

besoin de place pour s’exprimer, donc, après avoir discuté avec son

propriétaire, Saint-Cloud s’est imposé comme une bonne option. Pour l’avenir,

nous verrons comment elle revient et récupère. Rien n’est encore défini. »

LA SOEUR

DE GRANDCAMP

Achetée

20.000 euros aux ventes d’octobre Arqana par l’agence Equus, en 2011, Piana est

la soeur de Grandcamp (Platini), gagnant du Prix Noailles (Gr2). Elle est issue

d’une belle famille allemande. Sa deuxième mère n’a pas brillé en course, tout

comme sa troisième mère. Mais cette dernière a bien produit, puisqu’on lui doit

Grimpola (Windwurf), gagnante des 1.000 Guinées allemandes et placée du Prix de

Diane allemand (Gr2), et Gryada (Shirley Heights), mère de Fame and Glory

(Montjeu).