Ervedya est bien la meilleure européenne de 3ans sur le mile

Autres informations / 13.09.2015

Ervedya est bien la meilleure européenne de 3ans sur le mile

LONGCHAMP,

DIMANCHE

ERVEDYA EST BIEN

LA MEILLEURE EUROPÉENNE DE 3ANS SUR LE MILE

Sans Ésotérique ni Territories, non partants en raison du

terrain trop souple, le "Moulin" n’avait plus le même visage. Mais,

comme le dit la publicité du Loto : « 100 % des gagnants ont tenté leur chance ». En langage

hippique, cela se traduit par : seuls les partants méritent de gagner !

Et Ervedya

(Siyouni) a gagné le Qatar Prix du Moulin de Longchamp (Gr1), confirmant qu’elle est la meilleure

européenne de 3ans sur le mile. La pensionnaire de Jean-Claude Rouget a

longtemps patienté dans le sillage de l’animateur, Karakontie (Bernstein). On a même eu peur pour elle, un instant,

car Ervedya est longtemps restée enfermée, avec Karakontie devant elle et Wild Chief (Doyen) à son extérieur.

Mais, une fois l’ouverture trouvée, Ervedya a placé ce qui est sa grande

force : une accélération foudroyante.

Elle a rallié le poteau en tête, détachée d’une longueur

d’Akatea XX (Shamardal).

La pensionnaire d’Alain de Royer Dupré a longtemps patienté à l’arrière-garde

avant de placer sa belle pointe de vitesse. Elle se classe très bonne deuxième.

Karakontie, après avoir mené, a résisté de justesse à

l’attaque de Maimara (Makfi), qui

n’a pas montré la même accélération que lors de sa victoire à Deauville dans le

Prix de Lieurey (Gr3).

 

Et si Ervedya

était la n°1 en Europe, mâles et femelles confondus ?

Ervedya restait sur une deuxième place dans le Prix

Rothschild (Gr1) à Deauville, où elle n’avait rien pu faire contre Amazing Maria (Mastercraftsman). Cette

dernière s’est classée septième samedi – peut-être dérangée par un terrain un

peu trop souple – dans les Matron Stakes (Gr1) remportés par Legatissimo (Danehill Dancer). On peut

se demander qui, de Legatissimo, gagnante des 1.000 Guinées, ou d’Ervedya, est

la meilleure pouliche de 3ans sur le mile

en Europe. Sans être chauvin, nous aurons une préférence pour Ervedya, gagnante

de la Poule d’Essai des Pouliches, des Coronation Stakes et désormais du Qatar

Prix du Moulin de Longchamp (Grs1) : elle a dominé les meilleures

"mileuses" de 3ans à Royal Ascot et, ce dimanche, a dompté ses aînés

alors qu’elle affrontait les mâles pour la première fois. L’éclectique

Legatissimo a, elle, gagné deux Grs1 sur le mile :

les 1.000 Guinées, face aux seules pouliches de 3ans, et elle a survolé les

Matron Stakes mais face aux seules femelles. Elle n’est pas une pure mileuse,

étant capable d’aller aussi bien sur 1.600m que sur 2.400m. Quant au meilleur

poulain de 3ans sur le mile en Europe, Gleneagles (Galileo), il n’a pas recouru depuis Royal Ascot et n’a

jamais affronté ses aînés. Ervedya est bien le meilleur élément chez les 3ans

sur 1.600m en Europe, et son histoire devrait se poursuivre encore en 2016…

 

Ervedya donne

rendez-vous l’année prochaine

Ervedya ne sera pas revue en piste cette année, mais elle

reviendra l’année prochaine, comme l’a confirmé Son Altesse l’Aga Khan : « Je pense que nous allons la garder à

l’entraînement à 4ans. Il n’y a rien dans le programme de particulièrement

attrayant pour elle en cette fin d’année. C’est une pouliche qui est vraiment

saine, dans sa tête comme physiquement. C’est important d’avoir des chevaux

comme elle, qui sont très nécessaires dans un élevage. En plus, elle est par

Siyouni. Candarliya, deuxième du Qatar Prix Vermeille (Gr1), est, elle, par

Dalakhani. Ces deux étalons seront en France l’année prochaine. »

En l’absence de Jean-Claude Rouget, Georges Rimaud,

manager des Aga Khan Studs en France, a répondu à nos questions : « Nous sommes ravis. Ervedya ne nous a

jamais déçus. C'est émouvant. C'est une pouliche de qualité, avec un

tempérament exceptionnel : vous le voyez, elle est très calme. Après Deauville,

nous n'avions pas de doute car elle a toujours répondu présente. Tout peut

arriver dans les courses, mais nous étions confiants aujourd’hui, sans vouloir

fanfaronner. Elle avait déjà bien couru en terrain souple dans le passé, même

si c'est plutôt lourd aujourd'hui. Je pense qu'elle va sans doute se reposer

aujourd'hui en vue de l'année prochaine. »

 

APLAT

DÉLUGE DE

NON-PARTANTS DANS LE "MOULIN"

Les pluies tombées dans la journée de samedi et les très

importantes précipitations qui se sont abattues sur Longchamp dans la matinée

de dimanche ont entraîné un déluge de non-partants dans ce Qatar Prix du Moulin

de Longchamp. Les britanniques Arod

(Teofilo) et Dutch Connection (Dutch

Art) ont été les premiers à disparaître du programme. En début d’après-midi, Territories XX

(Invincible Spirit) a été déclaré non-partant. En milieu d’après-midi, ce fut

au tour d’Ésotérique XX (Danehill Dancer), l’autre pensionnaire d’André

Fabre engagée dans ce Gr1, de disparaître de la liste des partants.

<< FIN APLAT

 

Akatea confirme sa

classe

Akatea a une nouvelle fois placé une très belle

accélération pour s’emparer de la deuxième place dans ce Qatar Prix du Moulin

de Longchamp. La pensionnaire d’Alain de Royer Dupré s’était fait remarquer

pour sa rentrée dans le Prix de Lieurey à Deauville, où elle avait fini vite. À

l’aise sur les pistes assouplies, elle ne devrait pas tarder à décrocher sa

victoire de Groupe. Elle se rattrape pleinement de sa contre-performance, au

printemps, dans le Prix Vanteaux (Gr3), où elle s’était montrée très brillante.

Alain de Royer Dupré nous a déclaré : « Akatea est une pouliche avec laquelle

nous avons eu des problèmes. Elle est assez brillante et je remercie ses

propriétaires de m'avoir permis de la laisser tranquille cet été. Avec un peu

plus de train dans la course, elle serait venue finir avec la gagnante.

Normalement, elle doit aller sur le Qatar Prix Daniel Wildenstein (Gr2). »

 

Karakontie

poursuit sa progression en vue du Breeders’ Cup Mile (Gr1)

Karakontie, pour sa grande rentrée, s’était classé

sixième, au courage, du Prix du Haras de Fresnay-le-Buffard - Jacques Le Marois

(Gr1) après avoir patienté. Ce dimanche, la tactique a été radicalement inverse

puisque le représentant de la famille Niarchos a porté le poids de la course.

Il se montre à nouveau courageux pour prendre la troisième place, d’autant plus

qu’il est mieux en bon terrain. Ce Qatar Prix du Moulin de Longchamp n’était

pas un objectif pour Karakontie, puisqu’il vise le Breeders’ Cup Mile (Gr1),

fin octobre à Keeneland. Il est le tenant du titre de ce Gr1 (mais l’an

dernier, la course avait lieu à Santa Anita, un profil plus favorable aux

Européens).

Alan Cooper, manager des intérêts de la famille Niarchos,

nous a expliqué : « Nous

sommes très contents de sa performance. Il a fallu employer une tactique

différente aujourd’hui, en le montant en tête. Il s’est très bien comporté,

dans un terrain qui n’était pas forcement le sien. Stéphane Pasquier nous a

expliqué que le cheval a un peu baissé de pied dans les deux cents derniers mètres,

justement à cause d’une piste trop souple pour lui. C’est très encourageant

pour le futur et il va désormais se rendre à Lexington pour disputer le

Breeders’ Cup Mile (Gr1), avec des ambitions. À Deauville, pour sa rentrée, il

était vraiment rouillé, n’ayant pas couru depuis onze mois. Mais quand je l’ai

vu marcher aujourd’hui avant la course, j’ai constaté qu’il avait pris de la

force et qu’il était plus tonique. »