Jemy baie signe une rentrée victorieuse

Autres informations / 11.09.2015

Jemy baie signe une rentrée victorieuse

PRIX RICHARD ET ROBERT HENNESSY (L)

JEMY BAIE SIGNE UNE RENTRÉE VICTORIEUSE

Grandissime favori du Prix Richard et Robert Hennessy (L), Jemy Baie (Crillon) a signé une rentrée gagnante. Le pensionnaire de Michel Postic n'avait plus été revu depuis sa chute dans le Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1). Au lâcher des élastiques, alors que nous nous attendions à voir Jemy Baie mener, c'est finalement Mali Borgia (Malinas) puis Vézelay K (Dom Alco) qui ont mené. Vézelay a dirigé les débats dès le premier passage en face alors que Jemy Baie patientait en quatrième position. Tout le peloton a très bien sauté durant le parcours. Au franchissement du gros openditch, Jemy Baie a entamé son effort. Et il a abordé le dernier tournant dans le sillage de Vézelay avec rasique (Enrique), plein de ressources, en troisième position. Rasique a fait une faute à la double-barrière et il a donc dû laisser Jemy Baie et Vézelay s'expliquer pour la victoire. Sur le plat, Vézelay a bien prolongé son effort, mais il n'a rien pu faire contre Jemy Baie qui a fini plus vite pour signer sa deuxième victoire de Listed. Le cheval de Michel Postic s'était déjà imposé dans la Grande Course de Haies de Pau (L) cette année. Son entraîneur, Michel Postic, nous a dit :

" Il va vite et c'est vrai qu'ils ont tout lâché après le gros open-ditch. Quelle accélération de Jemy Baie ! Il a le potentiel pour aller avec les meilleurs. Il a encore un peu de ventre. Il continue de progresser. Il s'est un peu étoffé par rapport au printemps. Normalement, il va aller sur le Prix Héros XII (Gr3). " Dans le Gr3 du 11 octobre, Jemy Baie retrouvera ses dauphins de ce jeudi,Vézelay et Saint palois (Saint des Saints), tous deux auteurs d'une bonne réapparition.

Retours prometteurs de Vézelay et Saint palois Absent depuis sa deuxième place dans le Prix Hubert d'Aillières (L), en mars, Vézelay a effectué une excellente rentrée. Placé au commandement par Jacques Ricou du fait du manque de rythme, il a très bien sauté et s'est longtemps accroché aux basques de Jemy Baie. Son compagnon d'entraînement, Saint Palois, n'avait plus recouru depuis sa tentative dans le "Grand Steeple" 2014 au cours duquel il était tombé. Alors qu'il semblait dominé au bout de la ligne d'en face, étant à plusieurs longueurs des trois premiers, Saint Palois s'est bien relancé dans la ligne droite. Il a prolongé son effort pour venir finir tout près de Vézelay, sans que son jockey, James Reveley, ne soit dur avec lui. Emmanuel Clayeux nous a dit : " Mes deux pensionnaires font une bonne rentrée. Saint Palois est un cheval froid le matin donc j'avais quelques doutes. Tout comme Vézelay, il a bien couru. Ils devraient aller vers le Prix Héros XII. " En retrouvant la piste extérieure et un terrain plus souple, Vézelay comme Saint Palois pourraient prendre leur revanche sur Jemy Baie. Sans sa faute à la double barrière, Rasique aurait certainement pu accrocher la troisième place, car il avait encore des ressources au moment de sa bévue.

Jemy Baie, de la famille de Jemykos                                  

Jemy Baie a l'hippodrome de Pau, sur lequel il est invaincu, dans les gènes. En effet, il est le neveu de Jemykos (Nikos), lui aussi vainqueur de la Grande Course de Haies de Pau, puis quatrième du Prix Juigné (Gr3), en 2005. Deuxième mère de Jemy Baie, Jemyca (Akarad) n'a couru qu'en plat, enlevant quatre de ses vingt sorties. Jemycienne (Mansonnien), la génitrice de Jemy Baie, n'a qu'une course à son compteur : une troisième place sur les haies de Saint-Brieuc. Jemy Baie est son seul produit à avoir vu un hippodrome.