Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Keeneland september sale lundi, jour 1 : un démarrage sur de bonnes bases

Autres informations / 16.09.2015

Keeneland september sale lundi, jour 1 : un démarrage sur de bonnes bases

KEENELAND SEPTEMBER SALE LUNDI, JOUR 1 : UN DÉMARRAGE SUR DE BONNES BASES

La grande vente de yearlings de Keeneland de septembre (4.164 numéros passeront sur le ring jusqu'au 26 septembre) a démarré lundi sur de bonnes bases. Rien d'époustouflant mais un marché soutenu qui demeure au niveau de celui de 2014. Il reste difficile de comparer ces premiers résultats avec ceux de l'an dernier car le format du book 1 des ventes a changé. Allégée, l'offre du book 1 est proposée cette saison sur trois jours (de lundi à mercredi) contre quatre l'an dernier. Il n'empêche que le prix moyen de lundi (297.613 dollars) est similaire à celui enregistré sur l'ensemble du book 1 en 2014 (300.535 dollars). Quant au prix médian, il s'est établi lors de cette première session à 265.000 dollars contre 245.000 dollars dans la précédente édition. Lundi, le chiffre d'affaires s'est élevé à 44, 642 millions de dollars (contre 33,165 millions de dollars en 2014, dans un format différent de quatre jours). Geoffrey Russell, directeur des ventes, a établi ce même constat. " Le marché a été soutenu sur l'ensemble de son déroulement. Il y eu un nombre important d'acheteurs. Le nombre de numéros ayant dépassé le million de dollars est identique à l'an dernier [2]. Les enchères ont été actives de tous côtés, y compris dans le camp des vendeurs, parmi lesquels certains n'ont pas eu peur de garder leurs représentants et prendre ainsi le risque de les faire courir. "

War Front, vedette du jour 1

Les trois "top" de la session de lundi sont à mettre au crédit de l'étalon War Front (Danzig). L'enchère la plus élevée a été consentie pour une pouliche, le lot 116, à 1,45 million de dollars. La mère, betterbetterbetter (Galileo), est deuxième de Gr3 et avait été achetée en novembre 2013 à Fasig-Tipton, pour la somme de 5,2 millions de dollars. Elle était alors pleine de la pouliche vendue ce lundi. Il s'agit donc d'un premier retour assez logique au regard de l'investissement consenti. Ce top price a été acquis par Shadwell (cheikh Hamdan Al Maktoum).

Une forte activité européenne

Les investisseurs européens (ou assimilés dans le cas de la famille Al Maktoum) ont été très actifs ce lundi. C'est John Ferguson, pour le compte du cheikh Mohammed Al Maktoum, qui s'est montré le plus entreprenant avec un total de quinze achats pour 6,3 millions de dollars. La variété des investisseurs, et en particulier des acheteurs internationaux, est un motif de satisfaction pour les organisateurs qui relèvent que " les douze numéros à plus de 600.000 dollars ont été acquis par dix investisseurs différents. "