La plus belle d'extremis

Autres informations / 11.09.2015

La plus belle d'extremis

COUPE DE MARSEILLE (L)

LA PLUS BELLE D'EXTREMIS

Extremis (Invincible Spirit) s'est imposé ce jeudi dans la Coupe de Marseille (L), sans trouver une opposition capable de venir l'inquiéter. C'est l'une des favorites de l'épreuve, taniya (High Chaparral), qui a mené l'épreuve à un rythme régulier, sans plus. Extremis a été monté dans le sillage des animateurs, en deuxième épaisseur. Son jockey, Maxime Guyon, l'a sollicité de bonne heure pour anticiper la courte ligne droite de l'hippodrome marseillais. Le pensionnaire de Freddy Head a pris l'avantage sur ses adversaires à deux cents mètres du but et n'a fait qu'accentuer son avance pour franchir le poteau d'arrivée avec deux longueurs et demie d'avance. Troisième du Prix d'Aumale (Gr3) l'année dernière, thank you Bye Bye (Zanzibari), qui restait sur une victoire sur ce parcours au niveau "D", vient prendre la deuxième place. Broadway Boogie (Distorted Humor), qui venait de s'illustrer dans une "B" à Deauville sur P.S.F, décroche son caractère gras en prenant la troisième place. La supplémentée toungi (Rock of Gibraltar) restait elle aussi sur une victoire, mais au niveau Listed, et termine bien pour finir à la quatrième place, sans avoir été heureuse dans la ligne droite, et en résistant bien à la superbe fin de course en pleine piste de Zafiro (Sageburg).

Extremis en plein épanouissement

Extremis a couru sa première course le 5 mars de cette année, en se classant deuxième de philosopher (Shamardal). Lauréat pour sa deuxième sortie, il a ensuite fait un break de plusieurs mois avant d'effectuer une bonne rentrée dans le Prix de Saint-Patrick (L), à l'issue duquel il avait remporté le premier accessit derrière Arctic Gyr (Invincible Spirit). L'élève et représentant de Wertheimer et Frère s'était ensuite classé dans le Prix de Tourgeville (L), qui avait plus des allures de Groupe que de course principale. À seulement deux longueurs et demie du lauréat, Mr. owen (Invincible Spirit), qui se rachetait en cette occasion, Extremis était aussi devancé par taniyar (Shamardal), quatrième, qui vient de survoler le Prix du Pin (Gr3). Enfin, Extremis a pris la deuxième place du Prix Pelleas (L) à Clairefontaine sur une distance plus longue que d'habitude, puisque le fils d'Invincible Spirit découvrait les 1.800m. Il devançait à cette occasion Vin chaud (Teofilo), qui vient de s'illustrer à La Teste dans le Prix Millkom (L), par deux longueurs. Rallongé une nouvelle fois dans cette Listed, en passant de 1.800m à 2.000m, Extremis court comme un poulain en plein épanouissement, capable d'aller même sur plus long. Maxime Guyon, qui lui était associé une nouvelle fois, a déclaré sur Equidia : " La "ligne" de sa précédente course était bonne. Extremis a été rallongé de deux cents mètres aujourd'hui. Il a fait une bonne course derrière le leader et a gagné avec un peu de marge dans un lot plus facile qu'à Paris. Il s'impose plaisamment et confirme que c'est un cheval de Listed. "

Un fils de fidélité

Extremis a pour mère fidélité (In the Wings), gagnante de Gr1. Elle n'a pas encore eu de produit à la hauteur de sa qualité en course, puisque sur sept de ses produits en âge de courir, seuls deux sont gagnants, dont Extremis, qui est son premier produit black type. Fidélité descend de la même famille que winged love (In the Wings). La base de cette famille remonte à pollenka (Reliance), qui faisait partie du prestigieux élevage de François Dupré. Cette jument a remporté le Prix Coronation (L), a fini deuxième du Prix de l'Opéra (Gr2) et troisième du Prix Fille de l'Air (Gr3). Elle a produit, entre autres, J'ai deux Amours (Top Ville), la troisième mère d'Extremis, qui a gagné une Listed à Deauville, avant de se placer troisième du Prix de l'Opéra (Gr1) pour l'entraînement d'André Fabre.