Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Le grand test pour new bay

Autres informations / 12.09.2015

Le grand test pour new bay

QATAR PRIX NIEL (GR2)

LE GRAND TEST POUR NEW BAY

Le Qatar Prix Niel (Gr2) rassemble sept partants, six si on enlève le leader de new bay (Dubawi), countermeasure (American Post). New Bay, gagnant du Prix du Jockey Club (Gr1), est la grande attraction de l'épreuve. Pour lui, c'est désormais l'heure du vrai test. Le pensionnaire d'André Fabre va pour la première fois s'attaquer à la distance des 2.400m, en vue d'une tentative dans le Qatar Prix de l'Arc de Triomphe (Gr1). Ce sera un vrai test de tenue, d'autant plus que le terrain devrait être assez souple ce dimanche, avec les importantes précipitations tombées dans la journée de samedi. New Bay a été la note de la Poule d'Essai des Poulains (Gr1), où il avait passé en revue tout le peloton pour s'emparer de la deuxième place. Il a montré la même pointe de vitesse pour s'imposer dans le Prix du Jockey Club, sur 2.400m. New Bay vient de faire sa rentrée dans le Prix Guillaume d'Ornano  haras du Logis Saint Germain (Gr2), sur piste souple à Deauville. Il est difficile de se faire une idée sur sa performance dans ce Gr2. New Bay s'est imposé plus facilement que ne l'indique l'écart à l'arrivée. Mais la course fut assez étrange, avec New Bay menant la chasse derrière son leader ayant pris le large. Venu tôt seul en tête, il s'est alors montré très joueur, penchant beaucoup, tout en se relançant lorsque Dariyan (Shamardal) est venu l'inquiéter. Difficile sur cette performance de savoir s'il tiendra les 2.400m, même si sa fin de course dans le Prix du Jockey Club n'était pas celle d'un poulain risquant de s'arrêter une fois le poteau passé. New Bay, capable d'aller devant ou d'attendre, sait s'adapter au terrain souple et à différentes configurations de course. Il est maniable et doit s'imposer ce dimanche pour valider son ticket pour le Qatar Prix de l'Arc de Triomphe. Son entourage n'est pas inquiet en ce qui concerne sa capacité à tenir la distance. André Fabre a expliqué à la presse anglaise : " New Bay est en bonne forme et tout va bien avec lui. Il a été visuellement impressionnant dans le Prix du Jockey Club et il l'a fait facilement, il devrait tenir la distance. L'autre cheval [Countermeasure, ndlr] n'est pas vraiment engagé pour rendre la course rapide, mais pour que New Bay se pose, car nous ne souhaitons pas qu'il ait une course dure avant l'"Arc". "

Erupt remet son invincibilité en jeu

erupt (Dubawi), gagnant du Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1), remet son invincibilité en jeu ce dimanche. Le pensionnaire de Francis-Henri Graffard s'est imposé plaisamment le 14 juillet à Longchamp. Les 2.400m ne sont pas un problème pour lui, mais le terrain souple est une inconnue.

Poulain assez imposant, rien n'indique qu'il s'adaptera au terrain.

Erupt et New Bay possèdent une ligne via ampère (Galileo), l'un des absents de ce Prix Niel avec Karaktar (High Chaparral) ou Dariyan. Erupt a battu Ampère par deux longueurs sur les 2.400m du Juddmonte Grand Prix de Paris. New Bay a laissé Ampère à quatre longueurs dans le "Guillaume d'Ornano", en terrain souple. Rappelons cependant que les 2.000m sont trop courts pour Ampère et que ce dernier avait longtemps patienté en dernière position et n'avait fait que la ligne droite. Mais, encore une fois, New Bay aurait pu s'imposer de plus loin s'il ne s'était pas montré joueur en tête

Ming Dynasty et migwar passent la vitesse supérieure

Respectivement premier et deuxième du Grand Prix de Clairefontaine (L), en terrain défoncé, ming Dynasty (King's Best) et migwar K (Sea the Stars) passent la vitesse supérieure en vue du Qatar Prix de l'Arc de Triomphe. Ming Dynasty étrennera ses nouvelles couleurs, celles de Qatar

Racing qui a acheté des parts du poulain. Ming Dynasty n'aura aucun problème avec le terrain souple et les 2.400m. Il est invaincu en trois sorties. Poulain certainement tardif, il a encore une marge de progression, mais va se retrouver ce dimanche face à des concurrents ayant fait leurs preuves au plus haut niveau. Il a bien couru à Clairefontaine et franchit plusieurs échelons

avec des ambitions. Avant le coup, difficile de le voir s'imposer, mais il peut profiter d'une défaillance de New Bay, s'il ne tient pas, ou d'Erupt, s'il n'apprécie pas le souple. Migwar n'a rien pu faire contre Ming Dynasty à Clairefontaine, mais cela ne veut pas dire qu'il n'est pas en mesure de prendre sa revanche. Au contraire. Poulain de classe, Migwar avait comme objectif au premier semestre le Derby d'Epsom (Gr1), avant que des problèmes physiques ne le mettent sur la touche. Dans le Grand Prix de Clairefontaine, Migwar était prêt à faire une bonne rentrée. Mais il a énormément tiré sur une piste vraiment pénible et a payé ses efforts dans les derniers mètres de course, ne pouvant accélérer et répondre à l'attaque de Ming Dynasty. Cette rentrée lui aura fait du bien et, s'il se détend, il est capable de créer la surprise dans ce Qatar Prix Niel, d'autant plus que le terrain ne sera pas un souci.

Silverwave en quête de rachat

silverwave (Silver Frost) n'a pas été revu depuis sa quatrième place dans le Juddmonte Grand Prix de Paris, où il n'a rien pu faire contre Erupt. Il s'est auparavant montré décevant dans le Prix du Jockey Club, tout en n'ayant pas eu une course idéale. Le pensionnaire d'Alain Couétil, confié cette fois à Lanfranco Dettori, tentera de se racheter ce dimanche. En classe pure, il est en dessous de chevaux comme New Bay et Erupt. Sa performance de ce dimanche permettra de savoir s'il va être dirigé vers le Qatar Prix de l'Arc de Triomphe ou vers le Qatar Prix Chaudenay (Gr2).

Ol'man river, le retour de l'ancien espoir classique Aidan O'Brien a choisi le Qatar Prix Niel pour faire rentrer ol'man river (Montjeu), ancien espoir classique. Le fils de Montjeu et de Finsceal Beo n'a pas été revu depuis sa quatrième place dans les King Edward VII Stakes (Gr2). Il avait auparavant conclu sixième des Dante Stakes (Gr2), à près de vingt longueurs de golden horn (Cape Cross). On oubliera sa dernière place dans les 2.000 Guinées, à près de cinquante longueurs de gleneagles (Galileo). Poulain estimé par son entraîneur, Ol'Man River a vraiment déçu son entourage au printemps, à l'image de john f. Kennedy (Galileo) qui, lui, a fait son retour en Irlande ce samedi dans un Gr3. Difficile de se faire une idée sur Ol'Man River qui avait remporté les Beresford Stakes (Gr2) à 2ans. S'il réitère ses valeurs du printemps, il n'a aucune chance. S'il s'avère qu'il y a eu un problème au printemps et que le poulain est mieux, il peut créer une surprise.