L'étoffe d'une star

Autres informations / 09.09.2015

L'étoffe d'une star

L'ÉTOFFE D'UNE STAR

MERCREDI À LONGCHAMP, PRIX DES CHÊNES (GR3)

Cloth of Stars (Sea the Stars) est resté invaincu pour sa deuxième sortie en enlevant le Prix des Chênes (Gr3), préparatoire au prochain Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1). Le pensionnaire d'André Fabre avait gagné son maiden fin août à Deauville. Assez immature pour ses débuts, il a montré des progrès pour s'imposer ce mercredi à Longchamp. Le futur lauréat a mené la chasse derrière l'animateur, Sixth Sense (Shamardal), lequel s'est montré assez allant et a laissé dérouler sa grande action. Bien posé, Cloth of Stars s'est rapproché dans la fausse ligne droite, avec Vedevani K (Dubawi) dans son sillage. Il a bien accéléré dans la ligne droite, se montrant professionnel pour rallier le poteau détaché d'une longueur trois quarts. Vedevani, au contraire, s'est montré assez vert. Parfois appuyé sur le mors dans le parcours, il a penché vers la gauche dans la ligne droite, se montrant encore immature. Il est deuxième, devant Sixth Sense, troisième à près de deux longueurs.

Marasqin (Zanzibari), dernier et un peu brillant dans le parcours, n'a pas pu accélérer dans la ligne droite et est quatrième à encore cinq longueurs.

Cloth of Stars poursuit sa progression

Pour ses débuts, Cloth of Stars s'était imposé dans le Prix de Montaigu (F), l'un des très bons maidens deauvillais pour poulains de 2ans. Cependant, avant ce Prix des Chênes, il était difficile de le situer car la "ligne" du Prix de Montaigu n'a pas encore recouru. Cloth of Stars avait débuté en compétition avec des œillères australiennes, fait assez rare pour un pensionnaire d'André Fabre. Il avait besoin de cet artifice à cette occasion, son entourage le jugeant encore peu mature. Ce mercredi, Cloth of Stars a évolué sans œillères et s'est comporté de façon assez pro dans le parcours, accélérant bien quand son jockey le lui a demandé. Il montre donc des progrès par rapport à ses débuts et cela n'est probablement pas fini. Au rond, Cloth of Stars attirait le regard, étant présenté en très bel état, avec un poil de souris. Il a confirmé en piste qu'il était certainement aussi beau que bon. Cloth of Stars, avec cette victoire dans le Prix des Chênes, a gagné son ticket pour le Qatar Prix Jean-Luc Lagardère, même s'il ne faudrait pas que le terrain soit trop souple le premier dimanche d'octobre et qu'il lui faudra encore progresser. Lisa-Jane Graffard, représentante de Godolphin en France, a expliqué : " Il le fait de très plaisante manière. Il est bien monté sur sa course de début. Nous avions peur aujourd'hui qu'il manque d'expérience mais il fallait le courir. C'est un poulain qui avait besoin d'aller aux courses et il confirme. Il travaille bien le matin, dans le bon terrain, et monsieur Fabre voulait voir aujourd'hui sa pointe de vitesse. Il faut réfléchir pour l'avenir et voir comment il récupère. Son entraîneur discutera avec le cheikh Mohammed, puis il prendra les décisions qui s'imposeront. C'est un cheval de qualité, avec un bon changement de vitesse, donc le bon terrain devrait plus lui convenir. "

Vedevani trop vert

Très plaisant vainqueur du Prix de Crèvecœur (F) pour ses débuts, le 7 août dernier, Vedevani n'avait pas couru depuis Deauville. Le représentant de Son Altesse l'Aga Khan s'est bien défendu, mais il s'était montré assez vert.  Tendu par moment dans le parcours, il a beaucoup flotté dans la ligne droite et il lui était difficile dans ces conditions de s'imposer. Il a été respecté par son jockey. Son entourage garde cependant toute confiance envers le poulain et il n'est pas impossible qu'il soit au départ du Qatar Prix Jean-Luc Largardère. Alain de Royer Dupré a expliqué : " Vedevani s'est montré un peu trop frais. Il en a fait beaucoup durant le parcours. C'est un poulain qui a beaucoup de sang et il s'est contracté au rond. En un mot, il a couru contracté et il l'a payé en fin de parcours. Il reste un bon cheval mais il est encore tendre. Dans la ligne droite, il s'est montré un peu vert mais je ne pense pas qu'il ait penché sous l'effet de la cravache, Christophe Soumillon ne l'ayant pas vraiment utilisée. Il n'est pas exclu qu'il aille vers le Qatar Prix Jean-Luc Lagardère. "

Une belle famille "Niarchos"

Élevé par Peter Anastasiou, Cloth of Stars est un fils de Sea the Stars et Strawberry Fledge (Kingmambo). Il avait été acheté yearling par John Ferguson, pour la somme de 400.000 guinées, à Tattersalls. Strawberry Fledge n'a couru qu'une course, finissant troisième sur le mile nantais, sous les couleurs de la famille Niarchos. Cette dernière est propriétaire de Light Shift (Kingmambo), la tante de Cloth of Stars, gagnante des Oaks d'Epsom, deuxième des Oaks d'Irlande et troisième des Nassau Stakes (Grs1). Cloth of Stars est aussi le neveu de Limnos, lauréat des Prix Foy et Jean de Chaudenay (Grs2), Burning Sunset (Caerleon), gagnante du Prix Solitude (L), mère de Smoking Sun (Smart Strike), vainqueur du Prix d'Harcourt (Gr2), et Shiva (Hector Protector), gagnante de Gr1 au Curragh. La famille de Cloth of Stars a donné notamment Magadan, vainqueur du Prix d'Hédouville (Gr3) et troisième du Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1), ou encore Main Sequence (Aldebaran), gagnant de Gr1 aux États-Unis et deuxième du Derby d'Epsom (Gr1). La troisième mère de Cloth of Stars est la championne Northern Trick, gagnante des Prix de Diane et Vermeille et deuxième du Prix de l'Arc de Triomphe (Grs1).