Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Midweek remporte un premier succès en pouliche perfectible

Autres informations / 17.09.2015

Midweek remporte un premier succès en pouliche perfectible

PRIX SOYA (F)

MIDWEEK REMPORTE UN PREMIER SUCCÈS EN POULICHE PERFECTIBLE

C'est seulement accompagnée aux bras par Thierry Thulliez, que Midweek (Motivator) a remporté de bout en bout le Prix Soya (F), jeudi à Saint-Cloud. Aucune des neuf pouliches en lice ne semblait vouloir se porter en tête de la course. La future lauréate a alors pris les commandes de l'épreuve, imprimant un rythme régulier. Bien posée sur la main de son jockey, c'est avec les oreilles pointées en avant que la fille de Motivator est venue produire un bel effort final au centre de la piste, ralliant le poteau d'arrivée avec presque une longueur d'avance sur Calantha (Literato).

La "ligne" du Prix des Marettes

Midweek a débuté cet été à Deauville, dans le Prix des Marettes (F), une épreuve toujours très suivie. Cette année n'a pas dérogé à la règle, puisque c'est Antonoé (First Defence) qui a fait ce jour-là étalage de toute sa classe pour remporter la course. Elle vient de confirmer en remportant le Prix d'Aumale (Gr3). La deuxième des "Marettes", Qemah K (Danehill Dancer) vient elle aussi de s'illustrer lors de sa sortie suivante, dans une "B", à Longchamp. Enfin, la troisième, Apple Betty (Galileo) a elle aussi remporté sa course lors de sa sortie suivante. Mal sortie de sa stalle ce jour-là, Midweek terminait quatrième. Elle a remporté sa deuxième sortie, le Prix Soya, de très plaisante manière et dans un terrain très souple.

Des ambitions au niveau Groupe

Son entraîneur, Christiane Head-Mareek, nous a déclaré :

" J'avais précisé à son jockey de prendre la tête si la pouliche tirait trop. C'est une femelle qui est très regardante et qui doit encore apprendre son métier. Elle gagne bien aujourd'hui, dans du terrain collant. Les 2ans n'ont pas l'habitude de courir dans ces conditions cette année, puisqu'il a fait très beau jusqu'à présent. Je ne l'ai pas engagée dans le Prix Marcel Boussac (Gr1), parce que je n'avais pas envie de lui donner des courses dures à 2ans. C'est une pouliche très perfectible, mais qui peut être un peu nerveuse. Je ne sais pas si je vais la recourir cette année. Il faut lui donner du temps, mais elle sera certainement capable de remporter un Groupe l'année prochaine. " Calantha, une fille de Literato, vient prendre la deuxième place, après avoir bien progressé dans la phase finale. Ioni (Ialysos), en progrès, complète le podium.

La famille de Zafonic et Zamindar

Midweek est une fille de Contiguous (Danzig). Cette dernière a déjà produit Confront (Nayef), vainqueur des Joel Stakes (Gr3), devant Rio de la Plata (Rahy) et de deux courses principales en Angleterre. Contiguous a aussi donné Nearby (King's Best), lauréate à 3ans et deuxième du Prix de Suresnes (L). Modena (Roberto), sa deuxième mère, a très bien produit, donnant plusieurs black types, dont Elmaamul (Diesis), lauréat des Eclipse Stakes et des Phoenix Champion Stakes renommés depuis les Irish Champion Stakes (Grs1) et père de l'étalon français Muhtathir. Elle a aussi produit Reams of Verse (Nureyev), gagnante des Fillies' Mile et des Oaks d'Epsom (Grs1), et Manifest (Rainbow Quest), qui est, lui, vainqueur du Yorkshire Cup (Gr2). Sous la troisième mère, nous retrouvons Zaizafon (The Minstrel), la mère des étalons Zafonic (Gone West) et Zamindar (Gone West).