Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Nouvelle promenade de device

Autres informations / 22.09.2015

Nouvelle promenade de device

NOUVELLE PROMENADE DE DEVICE

Une

nouvelle fois, Device (Poliglote) a

transformé l’une de ses courses en balade. Le pensionnaire de Guillaume Macaire

s’est en effet imposé dans le Prix Robert Lejeune (L)  comme s’il s’agissait d’un simple travail du

matin. James Reveley a rapidement placé son partenaire en tête. Dans une belle

action, le poulain de Magalen Bryant a dirigé les opérations à faible allure.

Il a accéléré en progression à l’entrée de la ligne droite, sans que James

Reveley ne bouge. À la dernière haie, Frodon

(Nickname) a chuté. Device a perdu celui qui paraissait être son principal

rival. Dès lors, il a filé au poteau sans jamais avoir à s’employer. À présent,

Device devrait être revu dans le Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr2), le

dimanche 11 octobre. Puis dans le Prix Cambacérès (Gr1). D’ailleurs, depuis

2011, ce Prix Robert Lejeune a souri à trois gagnants de la Grande Course de

Haies des 3 Ans : Bonito du Berlais

XX, Hippomène

et Esmondo. David Powell, représentant de Magalen Bryant, propriétaire de

Device, nous a expliqué : « Aujourd’hui,

il était beaucoup mieux devant. Sinon, il tire, parce qu’il est tout simplement

meilleur. C’est un poulain très froid, qui n’est pas énervé. James l’a

rapidement compris et vu la situation, il a préféré aller devant. C’est vraiment

agréable de travailler avec un jockey comme lui. Device était obligé de

recourir car il avait pris trop de poids. Si nous n’avions pas couru ce Prix

Robert Lejeune, il serait arrivé trop frais sur le Prix Georges de

Talhouët-Roy. » De son côté, James Reveley a déclaré : « Il le fait très facilement et s’impose dans

un canter. Personne ne voulait prendre la tête, j’ai donc décidé d’y aller. Le

cheval n’a pas tiré. Aujourd’hui la piste d’Auteuil est très souple, mais de

bonne qualité. Dans la phase finale, son changement de vitesse a été

impressionnant. »

 

Politikar confirme son Prix des Platanes

Deuxième

du Prix des Platanes, Politikar

(Poliglote) a progressé entre le printemps et l’automne. Le poulain de la

famille Papot s’est à nouveau classé deuxième de Device. Il a ainsi offert le

jumelé à son entraîneur, Guillaume Macaire, qui aurait réalisé le triplé avec

Frodon si ce dernier n’était pas tombé à la dernière haie. À ce moment du

parcours, Frodon venait avec beaucoup de ressources et il aurait certainement

lutté avec Politikar pour la deuxième place. Le second accessit est revenu à Mocalacato Has (Poliglote) qui a couru

en progrès avec les œillères australiennes.

 

Les produits de Poliglote occupent les

trois premières places

L’étalon

du haras d’Etreham Poliglote (Sadler's

Wells), a pris les trois premières places de ce Prix Robert Lejeune, grâce à

Device, Politikar et Mocalacato Has. Précisons que sur les six partants de

cette Listed, quatre étaient des produits de Poliglote. Le croisement de Poliglote

sur des filles de Mansonnien a donné, outre

Device, les lauréats et placés au niveau black

type en obstacle Bébé Star, Gorvello, So French, Star Flight, Las Ventas et Poly Teen.

 

Un fils de la bonne Westonne

Élevé

par la famille Gabeur, Device est un fils de Poliglote et de Westonne (Mansonnien). Cette dernière

était aussi entraînée par Guillaume Macaire, pour lequel elle a remporté le

Prix Fleuret (Gr3). Device est son deuxième produit. Elle a déjà donné So French (Poliglote), gagnant d’un

Prix Finot (L). Elle a un 2ans par Kapgarde et une yearling par Saint des

Saints. La deuxième mère, Fassonwest

(Dom Pasquini), était aussi entraînée par Guillaume Macaire et a remporté deux

courses en trois sorties, en obstacle. Elle a bien produit, donnant Nagging (Nikos), gagnant du Prix Roger

de Minvielle (L), tout comme son propre frère, Westos (Nikos), ainsi que Off

by Heart (Kapgarde), gagnant des Prix La Périchole et Edmond Barrachin

(Grs3). Fassonwest était une sœur de Nononito

(Nikos), meilleur stayer de la saison 1996, lauréat du Prix du

Cadran et troisième du Gold Cup (Grs1) à Ascot. En obstacle, Nononito s’était

imposé dans les Prix Hypothèse et Léon Rambaud (Ls) à Auteuil. Il s’était

également classé troisième de la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1). Au

haras, Nonito est notamment le père de Princesse d’Anjou, double lauréate du

Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1).