Saint-cloud, longchamp et p.m.h. au programme du "c.a." de lundi

Autres informations / 22.09.2015

Saint-cloud, longchamp et p.m.h. au programme du "c.a." de lundi

Le Conseil

d’administration de lundi à France Galop s’est ouvert sur une bonne

nouvelle : la lettre de Sylvia Pinel au maire de Rueil, dans laquelle la ministre

du Logement indique clairement l’abandon définitif du projet d’urbanisation de

l’hippodrome de Saint-Cloud. « Depuis

la réunion à laquelle j’avais participé avec le préfet des Hauts-de-Seine et

les représentants de plusieurs administrations, j’étais beaucoup moins inquiet,

nous a dit Bertrand Bélinguier. Cela dit,

nous avons bien fait de réagir immédiatement. Il ne faut jamais, dans ce genre

de dossiers, réagir trop tardivement ni prendre les menaces à la légère. Car

après, tout est beaucoup plus difficile. »

Autre sujet, mais

toujours en lien avec des membres du gouvernement, Bertrand Bélinguier a

informé les administrateurs du souhait exprimé par Dominique de Bellaigue et

lui-même d’obtenir une réponse au dossier qu’ils ont remis le 26 juin dernier

aux ministres de tutelle. Les deux présidents veulent revoir les ministres, qui

ont approuvé officiellement le projet "Nouveau Longchamp" le 20

septembre dernier.

 

Un road-show en régions pour le

Nouveau Longchamp

À propos de

Longchamp, le projet sera présenté lors de cinq réunions programmées à travers

la France dans les prochaines semaines.

Le Conseil a aussi

fait le point sur l’organisation du Congrès de la Fédération nationale des courses

hippiques et de la journée des bénévoles, qui se sont tenus à Longchamp le 13

septembre et ont réuni plus de 1.500 personnes.

Le bilan du meeting

2015 de Deauville a atteint ses objectifs qui étaient de redonner de

l’attractivité aux courses en modernisant son image autour d’une cible 18-39

ans. L’expérience digitale a été très appréciée, ainsi que la valorisation des

acteurs, en particulier les jockeys. La fréquentation, les chiffres d’affaires

de la billetterie et de la restauration sont en forte hausse, favorisés

également par la météo.

 

La réduction des

courses P.M.H. avance

Les premières

orientations proposées par les Conseils et Comités régionaux du galop en

matière de réduction du nombre de courses non premium ont été étudiées. Elles

seront complétées dans les prochaines semaines et présentées aux Conseils du plat

et de l’obstacle.

Les grandes orientations

des meetings d’hiver ont été débattues et seront présentées aux prochains

Conseils du plat et de l’obstacle. Les axes du calendrier premium 2016 ont été

rappelés et feront l’objet d’une validation en concertation avec la société-mère

du trot. Ils prévoient peu d’évolution compte tenu de la quasi saturation du

calendrier actuel, aux heures habituelles d’organisation des réunions premium.

Enfin, un point a

été effectué sur le processus électoral en cours qui verra la clôture des

listes électorales dans deux semaines.

 

 

[Encadré]

QUI EST LA NOUVELLE CONTRÔLEUR D’ÉTAT ?

Vincent Soetemont

ayant quitté ses fonctions cet été, il a été remplacé comme contrôleur d’État

par Sylviane Miroux.

Âgée

de 52 ans, Sylviane Miroux est sortie de l’École nationale d’administration en

1996. Elle a été adjointe au chef du bureau de la modernisation de

l’organisation des services territoriaux, à la direction générale des impôts,

de 1996 à 1998. Elle a ensuite été chargée du bureau des méthodes de travail et

à la mise en place des projets informatiques relevant du foncier et des

services de direction à cette direction générale. Rapporteure à la Cour des

comptes, au titre de la mobilité, en 2000-2001, elle a été ensuite chef du

bureau de la gestion des crédits de fonctionnement des services et des crédits

de renfort, de l’action sociale, de la gestion des imprimés et de la

documentation, à la direction générale des impôts, de 2004 à 2006. Puis elle a

été sous-directrice, responsable du département des ressources humaines au

secrétariat général du ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie.

Puis directrice de projet, placée auprès de Philippe Parini, receveur général

des finances, directeur général des finances publiques, au ministère du Budget.

Elle était chargée de mettre en place, dans le cadre du dispositif de

gouvernance des risques, une assistance méthodologique aux pôles métiers, de

coordonner les orientations stratégiques et assurer le suivi des plans

d’action, de piloter et animer les missions “maîtrise des risques et qualité

comptable” placées auprès des directeurs locaux, d’élaborer des référentiels

communs à toutes les structures et assurer une mission de veille dans le

domaine de la fraude interne, de proposer au Comité national des risques une

cartographie consolidée des risques sur la base des objectifs stratégiques de

la direction et des contributions des directions métiers et services à

compétence nationale, de mesurer l’efficacité des systèmes de gestion des

risques et assurer la liaison avec le contrôle de gestion et d’audit interne.

En mai 2015, elle a par ailleurs été nommée contrôleur général

économique et financier de première classe.