Show interrégional aqps du lion d'angers 2015 : spider flight, le comte de gigou et les frères couétil, les héros de la journée

Autres informations / 19.09.2015

Show interrégional aqps du lion d'angers 2015 : spider flight, le comte de gigou et les frères couétil, les héros de la journée

SHOW INTERRÉGIONAL AQPS DU LION D'ANGERS 2015 : SPIDER FLIGHT, LE COMTE DE GIGOU ET LES FRÈRES COUÉTIL, LES HÉROS DE LA JOURNÉE

L'association des éleveurs AQPS de l'Ouest organisait ce vendredi au Lion d'Angers son traditionnel Show interrégional sur la piste de l'hippodrome de l'Isle Briand, juste devant les tribunes. De nombreux professionnels français, anglais et irlandais avaient fait le déplacement pour assister aux triomphes de l'étalon Spider Flight chez les jeunes foals, du comte Michel de Gigou, qui a présenté la Championne suprême chez les foals et des frères Couétil, qui ont tout raflé chez les 2ans.

FOALS

SPIDER FLIGHT À L'HONNEUR CHEZ LES JEUNES FOALS

Le show a débuté sur les coups de 9 h 30 avec une section de jeunes foals (nés après le 23 avril) femelles. La victoire est revenue à une fille de spider Flight (lot 6), présentée par Philippe Lamotte d'Argy. Cette femelle est donc issue du fils de la championne Karly Flight, lauréate des Prix Ferdinand Dufaure et Renaud du Vivier (Grs1). Elle appartient à la souche de soft Boy, lauréat du Grand Steeple-Chase de Craon (L) et à la famille proche du champion italien sharstar, double gagnant du Gran Premio di Merano (Gr1). Éleveur de cette foal, Philippe Lamotte d'Argy, installé à Dragey, dans la Manche, nous a dit : " Je suis très content, c'est une belle pouliche. J'avais choisi Spider Flight pour le croisement parce que c'est un fils de Karly Flight, qui était une grande jument. Je n'ai pas fait saillir la mère cette année, nous verrons l'année prochaine. J'ai actuellement quatre poulinières. " L'éleveur manchois a décroché, avec sa quatrième place au Championnat suprême des foals une saillie de l'étalon Masterstroke. La deuxième place est revenue au lot 4, une fille de Lauro, présentée par Michel Coroller, qui a précédé une imposante fille de Legolas (lot 10), élevée par François Jereczek, qui provient d'une belle souche d'Airy, celle d'inima d'airy, palibel d'airy, rolino d'airy, Qualigraphe d'airy et Vadero d'airy. Que des chevaux de niveau Listed ou Groupe !

Chez les jeunes foals mâles, Spider Flight a encore brillé avec le lot 18, présenté par les jockeys Alexandre Roussel,

Nicolas Moisson et leurs épouses. Ce lot appartient à une famille qui fait des gagnants. " C'est grâce à ma femme Olivia que nous avons acheté la mère et que nous sommes devenus éleveurs, nous a expliqué Alexandre Roussel. J'avais proposé à Nicolas Moisson, qui a un peu de terres, de s'associer avec nous. Nous avions gagné la saillie de Spider Flight et elle est de nouveau pleine de cet étalon. Nous avons deux poulinières AQPS. " Grâce à leur deuxième place lors de la confrontation des foals pour la désignation du Champion suprême, les familles Roussel et Moisson ont décroché une saillie de Masked Marvel, qui faisait partie des 50.000 € de prix remis lors du show. Le lot 18 a devancé le lot 23, First de la sée, un fils de König Turf, arrivé deuxième, et le lot 13, issue de Balko et de la souche de Sarah des Brosses (Freedom Cry), lauréate du Prix Rigoletto (L).

LINDA'S LAD ET AL NAMIX BRILLENT CHEZ LES FOALS ÂGÉS

Les foals âgés (nés avant le 23 avril 2015) sont entrés en action en toute fin de matinée avec les pouliches et c'est le lot 36, une fille de Linda's Lad, élevée par le comte Michel de Gigou, qui s'est distinguée. Plus tard, à l'heure du déjeuner, cette pouliche qui appartient à la famille de Tisane, gagnante des Prix Lutteur III (L) et Beaurepaire, et de l'excellente Vroum Vroum mag (Voix du Nord), quadruple vainqueur de Groupe en Irlande, a été désigné Championne suprême des foals.

Jacques Cyprès, membre du jury, a déclaré à propos de cette fille de Linda's Lad : " C'est une pouliche élégante, née plus tôt que la deuxième. Elle se déplace très bien et elle a une tête de jument de course. " Grâce à ce succès, le comte Michel de Gigou, éleveur de la pouliche, a décroché une saillie de Saint des Saints, puisque son élève a été désignée Championne suprême des foals.

Dans sa catégorie, le lot 36 a devancé le lot 35, une fille de poliglote, propre sœur du bon Virtuose, issue de la famille de Quarouso, so Young et ograndy, de l'élevage Couétil et le lot 31, fille de Special Kaldoun, présentée par... Jean-Luc Couétil. Chez les foals mâles âgés, c'est le lot 40 qui l'a emporté. Ce fils d'Al Namix était l'objet de tous les regards des courtiers britanniques, bien avant d'être désigné vainqueur. Présenté par Estelle Haentjens, il appartient à la souche de le plessis, vainqueur du Prix du Comté de Nice (L) à Cagnes. Ce lot 40 a fait dire à Nicolas de Lageneste, membre du jury : " Il est bien dans son ensemble. Il se déplace bien, il a une belle sortie d'encolure et c'est un poulain très correct. " Grâce à sa troisième place au championnat suprême des foals, son éleveur s'est vu remettre une saillie de Sinndar. Le fils d'Al Namix a précédé le lot 48, présenté par Guillaume Thomas, Jacques Cyprès et Laurent Couétil. Il s'agit d'un superbe fils de Maresca Sorrento, qui a des traits de son grand-père paternel Cadoudal. Il est le frère de la bonne Urbaine, gagnante des Prix de Craon (A), Chloris (B) et Glorieuse (B). La troisième place a été accrochée par le lot 47, un fils de Satri élevé par Jean-Pierre Claudic, doté d'un solide modèle.

2ANS

LES FRÈRES COUÉTIL SUR TOUS LES TABLEAUX

Après avoir pris des places avec les foals, les deux frères Alain et Jean-Luc Couétil ont fait main basse sur les prix chez les 2ans, comme en 2014. Les femelles ont ouvert les hostilités en début d'après-midi, avec un succès pour Déesse du Brem (lot 65), présentée par Jean-Luc Couétil. Déesse du Brem, dotée d'un joli modèle, est en plus la sœur, par Redback, d'Upsie (Le Balafré), gagnante du Prix Jacques de Vienne (A) et multiple lauréate sur les obstacles irlandais. Déesse du Brem a obtenu en fin de journée le titre de meilleur 2ans du concours puis de Championne suprême obtenu face au Champion des foals. Elle a ainsi rendu hommage à sa mère, morte en 2014.

Elle a battu le lot 55, une fille d'Epalo nommée Dune Rouge, présentée par Constance Baron-Losfeld et le lot 61, Dalakha star, élevée par l'Écurie Cerdeval qui appartient à la bonne souche de la famille Denuault, celle de Voiladenuo, atuvuedenuo et Biendenuo.

Du côté des mâles de 2ans, c'est un solide poulain de l'élevage Couétil, alezan comme Déesse du Brem, qui l'a emporté. Il s'agit de Diamant de lune, issu de Spanish Moon et de Koscina (Dress Parade), gagnante d'une course. Diamant de Lune fait partie de la bonne souche Couétil dont nous avons parlé précédemment. Ce lot 74 a fait dire à Nicolas Landon, membre du jury : " C'est un magnifique poulain, avec des rayons superbes et très actif dans ses déplacements.  "  Rappelons  que

Diamant de Lune avait déjà gagné sa section au Show AQPS en 2013 dans la catégorie des foals. Il a battu Dixit du Granit (lot 75), élevé par Pierre-Olivier Robert, fils de Great Pretender et Dis Donc (lot 68), présenté par l'élevage Couétil et fils de Kingsalsa.