Trois courses, trois questions... mais combien de réponses ?

Autres informations / 12.09.2015

Trois courses, trois questions... mais combien de réponses ?

TROIS COURSES, TROIS QUESTIONS... MAIS COMBIEN DE RÉPONSES ?

La boutade est signée Woody Allen : " Je ne me souviens plus de votre question, mais ma réponse est non "...

Dimanche, on attend que les trois préparatoires à l'Arc nous apportent des réponses claires.

Mais au fait, quelles questions se posent en ce dimanche matin ?

SI TRÊVE EST BATTUE, SERA-T-ELLE TOUJOURS LA FAVORITE   DU QATAR PRIX DE L'ARC DE TRIOMPHE ?

On le sait, ce Qatar Prix Vermeille n'est pas un objectif pour Trêve, qui doit monter en puissance en vue de sa tentative de triplé dans l'"Arc". Bien sûr, une défaite de la jument causerait une immense déception, mais perdrait-elle pour autant son statut de favorite dans l'"Arc" ? Tout dépend de la façon dont elle serait battue... et des impressions laissées par ses rivaux dans les autres préparatoires, de Longchamp ou d'ailleurs. Même si Christiane Head-Maarek a pris soin de lui adjoindre un leader, pour garantir la régularité de l'épreuve, Trêve peut être victime d'aléas de course. Elle est clairement la jument à battre, et certains jockeys chercheront sans doute à la "garder au chaud". Mais lorsqu'elle est au sommet de son art, Trêve a toujours su se sortir de ce genre de piège, grâce à sa faculté d'accélération. Même si elle n'a pas couru depuis juin, la jument a dû garder son changement de vitesse. C'est plutôt le fait de maintenir son effort jusqu'au poteau qui peut être plus difficile quand on effectue une rentrée. On se souvient que l'an dernier Trêve n'avait fini que quatrième du "Vermeille". On se souvient aussi des paroles d'Alec Head à sa fille au moment du passage du poteau : " Tu vas gagner l'"Arc". " Certains avaient souri. Mais le patriarche avait vu juste. Il ne s'était pas arrêté au classement brut de la course ni aux adversaires qui la devançaient. Il avait juste regardé la ligne droite de la jument. Si Trêve est battue dimanche, plus que le niveau de sa ou ses tombeuse(s), il faudra être capable d'avoir la même analyse que le Professeur...

Le Vermeille sera aussi l'occasion pour Trêve de se mesurer pour la première fois aux femelles de 3ans, représentant la nouvelle génération des chevaux qu'elle devra battre en octobre. Les mâles, eux, ne la rencontreront qu'en octobre. Si, a priori, la génération des 3ans de 2015 ne semble pas extraordinaire, il sera tout de même intéressant de voir la championne face à sea Calisi (Youmzain), une valeur montante, ou arabian Queen (Dubawi), la tombeuse de Golden Horn (Cape Cross), l'un des principaux rivaux de la jument. Mais c'est là qu'intervient le terrain...

QUEL SERA L'ÉTAT DU TERRAIN ET QUELLES INCIDENCES CELA AURA-T-IL SUR LES RÉSULTATS DU JOUR ?

Il a beaucoup plu sur la région parisienne samedi. De la pluie est encore annoncée dimanche. Le terrain a dû s'assouplir, mais à quel point ? On sait que pour Trêve, l'assouplissement de la piste est plutôt une bénédiction. Pour des chevaux comme Dolniya (Azamour), ça l'est moins ; pour l'invaincu Erupt (Dubawi), cela sera une découverte. Si Dolniya venait à courir moyennement, elle qui parmi les chevaux d'âge est une rivale sérieuse pour Trêve, il faudra garder en tête les conditions climatiques du jour. Se pose aussi la question des chevaux qui ont privilégié Leopardstown plutôt que Longchamp pour effectuer leur préparation. C'est le cas de Golden Cross (Cape Cross), dirigé sur les Irish Champion Stakes (Gr1), dans l'espoir d'avoir du bon terrain. Même si la pluie s'est aussi invitée en Irlande vendredi, le terrain était loin d'être lourd à Leopardstown. Et pourtant Golden Cross, qui a passé le poteau en vainqueur et a gardé sa victoire après enquête, n'a pas fait une folle impression. Cela serat-il suffisant pour inquiéter Trêve ? On peut en douter, surtout si la piste est bien souple le jour de l'"Arc". On peut même dire que Free Eagle (High Chaparral), le malheureux du jour, remonte dans les sondages, bien que rien n'assure qu'il tiendra les 2.400m.

NEW BAY TIENDRA-T-IL LES 2.400M ?

Des trois questions, c'est celle à laquelle la réponse sera la plus simple à apporter. Le résultat de la course et la fin de course du lauréat du Prix du Jockey Club nous l'apporteront naturellement. Si New Bay tient, il deviendra le rival le plus sérieux de Trêve. Pourquoi ? Parce que la victoire de Jack Hobbs (Halling) face à ses enfants sur la P.S.F. de Kempton ne nous en a finalement pas appris beaucoup plus sur le poulain. Parce que si un cheval peut battre Trêve le jour de l'"Arc", il faut le chercher dans la génération des 3ans, la jument ayant déjà battu tous les chevaux d'âge qu'elle aura à affronter.

Parce que sa victoire dans le Prix Guillaume d'Ornano, cet été à Deauville, l'a montré encore en progression.