Un lauréat du grand show s’impose dans l’"arc des anglos

Autres informations / 03.09.2015

Un lauréat du grand show s’impose dans l’"arc des anglos

LONGCHAMP, JEUDI

 

UN LAURÉAT DU GRAND SHOW

S’IMPOSE DANS L’"ARC DES ANGLOS"

C’est le seul 3ans de l’épreuve, Shrek

(Full of Gold), qui s’est imposé dans le Grand Prix des Anglo-Arabes (A),

l’"Arc des anglo-arabes". Julien Augé a donné un très bon parcours au

futur lauréat, à la corde, dans le sillage des animateurs. En première ligne à

l’entrée de la ligne droite, Shrek a alors commencé à lutter avec Illusion Sauvage (Solid Illusion).

Shrek a bien repoussé l’attaque de son aîné. Il s’impose finalement d’un peu

plus d’une longueur devant Illusion Sauvage. Funchal du Pecos (Rashbag) est proche troisième devant Avirco Sourniac (Lavirco).

 

Shrek pourrait aller affronter

Don Tirso dans le "Ministère"

Michel Parreau-Delhote, copropriétaire et éleveur du lauréat, nous a

expliqué : « Je suis très

heureux. C’est une course que j’avais gagnée [en tant qu’éleveur et

propriétaire, ndlr] avec son oncle, Safir (Iris Noir). Sixtees (Garde Royale), la mère de Shrek, s’était classée deuxième

de cette épreuve, sous la selle de Thomas Fourcy ! Gagner à Longchamp,

avec un cheval qu’on a élevé, c’est un sentiment très particulier. Une telle

victoire chamboule un peu le programme de Shrek. Le cheval n’a pas été castré,

car vu son modèle et son origine, je pensais qu’il pourrait devenir l’étalon.

Mais tout reste à faire. Il faut qu’il confirme sa victoire parisienne pour

devenir un reproducteur. Le cheval est bon mais l’entraîneur est hyper

doué ! Il l’a fait venir tout en progression. C’était osé de tenter

Longchamp <avec un 3ans qui n’avait pas encore gagné. Mais lors de ses

précédentes sorties, Shrek n’avait pas eu des parcours très favorables. Avant

la course, nous aurions été ravis d’une deuxième ou d’une troisième place. Le

cheval est froid le matin et son entraîneur a su le respecter. Il n’a jamais

été dans le rouge. »

Thomas Fourcy nous a confié : « J'ai choisi de courir ici car je savais que les longues lignes droites

de Longchamp lui conviendraient. Il n'a pas vraiment de changement de vitesse,

mais plutôt une longue accélération. Nous ne pensions pas battre Illusion

Sauvage, mais je l'ai toujours estimé. Il est très dur mentalement. Son avenir

n'est pas encore décidé... Il y aurait une course comme le

"Ministère" à Tarbes, mais le profil de l'hippodrome ne sera pas

parfait pour lui. Il est entier, donc il peut aussi avoir un avenir d'étalon. »

Si Shrek va à Tarbes, il devrait y affronter Don Tirso (Zamouncho). Cet élève de la marquise de Moratalla reste

sur quatre victoires successives. Auteur de remarquables fins de courses, ce

pensionnaire de Didier Guillemin est un 3ans qui sort vraiment de l’ordinaire

dans la catégorie des 25 et 12,5 %.

 

Du Grand Show à Longchamp

Paul Couderc, président du Syndicat Anglo Course, nous a

expliqué : « Shrek a gagné la

section des mâles à 12,5 % lors de la première édition du Grand Show de

l’anglo-arabe de course à La Teste-de-Buch. Cette victoire est importante car

elle vient confirmer les nombreux succès des chevaux issus de cette première

édition. Elle l’est également car Shrek est entier. Vu son modèle et son

origine, s’il poursuit sa progression avec succès dans la voie classique, il

aura sa place au haras. Il faut également souligner la bonne tenue du nombre de

partants dans les courses d’anglo-arabes. Ils étaient quatorze à Dax, onze à la

Teste-de-Buch et dix aujourd’hui à Longchamp. Shrek illustre également la polyvalence

de la race. Il gagne en plat mais il aurait également pu se distinguer en

obstacle. Pour l’édition 2015 du Grand Show, le 24 septembre prochain à la

Teste, nous avons déjà une soixantaine d’inscrits, avec en particulier des lots

de 12,5 % très fournis. »

 

Illusion Sauvage ne démérite pas

Illusion Sauvage se classe deuxième, au terme d’une âpre lutte avec le

lauréat qui portait deux kilos de moins que lui. Le représentant de William

Bates ne démérite pas. Pendant l’épreuve, il a voyagé en quatrième épaisseur,

en terrain souple, pour finalement échouer de peu. En dix-huit sorties, l’élève

de Yan de Kersabiec a décroché dix victoires et huit places. Il n’a jamais

terminé plus loin que troisième (à deux reprises seulement).

La surprise de l’épreuve vient de Funchal du Pecos. Un peu trop relâché

pendant le parcours, il a refait beaucoup de terrain pour décrocher la

troisième place. Ce grand cheval (1,75 m), a été préservé par son

entourage qui l’a laissé venir à 4ans. Son avenir pourrait être en obstacle.

Avirco Sourniac confirme ses bons résultats acquis au cours de la saison 2015

en se classant quatrième. Il part à présent au repos avant de revenir en

obstacle.

 

Le frère d’Art Sacré

Shrek est un fils de Full of Gold, qui fera la monte au haras du Grand

Chesnaie en 2015. Michel Parreau-Delhote, l’éleveur du gagnant, nous a

confié : «  Cette souche est

arrivée dans l’élevage familial en 1947. Mon père avait acheté Petite Ratelière (Canot) qui a bien

produit en race pure, avec en particulier des gagnants à Auteuil. Nous avions

d’ailleurs utilisé Sica Boy (Sunny

Boy III), qui avait gagné l'“Arc” et qui le père de la cinquième mère de Shrek.

» Sixtees

(Garde Royale), la mère de Shrek, fut l’une des meilleures juments de sa

génération chez les anglo-arabes. Lauréate de l’"Omnium", elle

s’était classée deuxième du Grand Prix des Anglo-Arabes (A). Outre le gagnant

du jour, elle a produit Art Sacré

(Saint des Saints), lauréat du Prix Xavier de Chevigny à Auteuil. Il s’agit de

la famille des gagnants de Listeds et Groupes à Auteuil Synaptique (Saint des Saints) et Monpilou (Saints des Saints). Cette souche a donné Samarra d’Oc (Moon Madness), Safir (Saint des Saints), Legato de Bréjoux (Saints des Saints),

tous très bons gagnants dans les courses pour anglo-arabes.