Une formalité pour baxter

Autres informations / 04.09.2015

Une formalité pour baxter

PRIX JEAN NOIRET

UNE FORMALITÉ POUR BAXTER

Le bon Baxter (Boris de Deauville) présentait une belle carte de visite dans le Prix Jean Noiret, steeple pour AQPS de 4ans. Au printemps, il avait enlevé les Prix Durtain et Miror (Ls) sur les"balais". Ce vendredi, il débutait sur les gros obstacles, face à des chevaux qui avaient déjà de l'expérience en steeple. Mais cela ne l'a pas empêché de briller d'emblée, avec la manière, ce qui pourrait lui ouvrir la voie vers le Prix Maurice Gillois (Gr1).

D'abord placé à l'arrière-garde, Baxter s'est rapproché pour franchir l'oxer. Il a couvert la rivière des tribunes d'une façon assez impressionnante. Du fait de son saut, il s'est retrouvé aux avant-postes et il ne les a plus quittés. Hormis une faute à la rivière du huit, il a parfaitement négocié son parcours. À l'entrée de la ligne droite, Baxter allait au-dessus du lot et son jockey, Jacques Ricou, a jeté un coup d'œil derrière lui. Puis il a demandé à son partenaire de s'étendre, ce qu'il a fait pour l'emporter facilement. Son entraîneur Philippe Peltier a analysé : " Il était un peu frais, c'est d'ailleurs pour cela que je l'ai débuté sur le huit, pour qu'il puisse "dégazer" un peu. Il a pris de la force. Il a bien gagné et nous allons maintenant voir pour la suite. Nous allons passer par des voies de traverse pour aller sur les bonnes courses. Il doit avoir une course fermée dans trois semaines, puis nous verrons. " Doué sur les haies, Baxter l'est aussi sur le steeple. Il a une importante marge de progression et il devrait être meilleur en vieillissant. Calme dans un parcours, il galope la tête baissée et ne semble se réveiller qu'à l'approche des obstacles. Il a donc tout pour devenir un cheval de Groupe sur le steeple d'Auteuil. L'animateur Bebel (Nickname) s'est montré courageux pour conserver le premier accessit, précédant Bandit d'Ainay (Crossharbour).

Le frère d'un placé de Groupe

Coélevé par Jacques Cyprès et Laurent Couétil, Baxter est le frère de Né à Pron (Blushing Flame), six fois placé de Groupe et troisième des Prix Murat et des Drags (Grs2). Deauville (Quart de Vin), la mère de Baxter, a gagné trois courses, toutes sur le steeple. Au haras, tous ses produits ayant vu la piste d'un hippodrome se sont imposés. Baxter est un fils de Boris de Deauville, lequel défendait déjà les couleurs de Magalen Bryant, pour laquelle il avait enlevé les Prix d'Harcourt (Gr2), de Guiche et Gontaut-Biron (Gr3). Boris de Deauville est notamment le père d'Arry, cinq fois vainqueur.