Vente de yearlings sga : un marché presque 100 % italien encore vivant

Autres informations / 19.09.2015

Vente de yearlings sga : un marché presque 100 % italien encore vivant

VENTE DE YEARLINGS SGA : UN MARCHÉ PRESQUE 100 % ITALIEN ENCORE VIVANT

Vendredi, SGA tenait sa vente de yearlings. Sur les 66 yearlings présentés, 46 ont trouvé acheteur (69,70 %), soit un nombre de vendus en nette baisse par rapport à 2014 où 78,82 % des yearlings étaient vendus (avec 85 yearlings sur le ring). Dans ces conditions, le chiffre d'affaires est en chute, passant de 1.243.000 € en 2014 à 881.500 € cette année. les prix moyens et médians sont eux stables, à respectivement 19.163 € (+ 3,3 %) et 12.000 € (+ 9 %). À part Con Marmane et les Italiens basés en France, les acheteurs étrangers ont été absents et cette vente s'est déroulée sous un marché presque 100 % italien. Isabella Bezzera, présidente de l'association des éleveurs ANAC, a déclaré : " on ne peut pas être déçu par les résultats : le prix moyen et médian sont en légère hausse et le marché est encore vivant malgré tout. C'est difficile de faire des analyses sur une vente de 66 yearlings, on doit plutôt penser au futur. J'espère que les éleveurs comprennent qu'il faut un effort conjoint pour monter une vraie vente nationale, où les propriétaires soit italiens, soit étrangers puissent trouver les meilleurs yearlings. "

DEUX TOP PRICES À 70.000 €

Aucun yearling n'a passé la barre des 100.000 €, contrairement à 2013 (deux yearlings) et à 2014 (un yearling). le top price s'établit à 70.000 €, somme atteinte par deux poulains : le lot 70, un mâle par exceed and excel et fair Nashwan (Nashwan), et le lot 19, une femelle par poet's Voice et Maschera d'oro (Mtoto). Il faut noter des rachats à des prix assez élevés, comme le lot 59, une fille de lawman et cottonmouth (Noverre), sœur du champion italien dylan Mouth (Duke of Marmalade), rachetée 110.000 €, ou le lot 2, un poulain par canford cliffs et Gerika (Galileo), frère de la gagnante de listed et placée de Gr3 donoma (beat Hollow), racheté 65.000 €. Le lot 19, une femelle nommée Mi raccomando, a été acheté par l'Écurie Effevi, tête de liste chez les propriétaires italiens ces deux dernières années et propriétaire de Dylan Mouth ou encore de sound of freedom (Duke of Marmalade), deuxième du Derby italien 2015 (Gr2) remporté par Goldstream (Martino Alonso), un autre de leurs représentants. Présentée par la Razza del Sole, c'est une sœur de Mia diletta (Selkirk), multiple gagnante de listed en Italie. Le lot 70 était vendu pour dissolution d'association. la mère de ce fils d'Exceed and Excel est fair Nashwan (Nashwan), gagnante du premio Federico Tesio (Gr3). Il a été acheté par la Scuderia Rencati, déjà acheteur du top price de cette vente SGA en 2014.

CON MARNANE AU SEIN D'UN MARCHÉ ITALIEN

La vente SGA n'a pas attiré les investisseurs étrangers. C'est toutefois Con Marnane qui se classe premier acheteur en termes de chiffre d'affaires, ayant déboursé 128.000 € pour quatre yearlings, pour un prix moyen de 32.000 €.  L'Écurie Effevi est deuxième acheteur, avec 115.000 € déboursés pour deux yearlings, pour un prix moyen de 57.500 €. Il faut signaler que ces deux yearlings ont été achetés sous le nom Effevi, mais on note un achat à 60.000 € sous le nom de Suderia Effevi pour le lot 71, un fils de rip Van Winkle et de fairy oasis (oasis Dream). Ces achats cumulés font en réalité passer l'Écurie Effevi comme "top acheteur" de cette vente. Côté achats français, il faut se tourner vers Simone brogi, acheteur du lot 7 moyennant 20.000 €. Il s'agit d'une fille de rock of Gibraltar et d'irene Watts (Miswaki Tern) appartenant à la famille de la gagnante de Groupe russian lady.

Gianluca bietolini a quant à lui acheté le lot 10, une pouliche nommée l'intriguante (Aqlaam), moyennant 16.000 €. Sa mère, l'imprevista (observatory), a donné trois gagnants sur trois produits.