Vers l’"abbaye" : move in time plus que jamais candidat à sa succession

Autres informations / 13.09.2015

Vers l’"abbaye" : move in time plus que jamais candidat à sa succession

 

VERS

L’"ABBAYE" : MOVE IN TIME PLUS QUE JAMAIS CANDIDAT À SA

SUCCESSION

Course intergénérationnelle et préparatoire officielle au

Qatar Prix de l'Abbaye de Longchamp (Gr1), le Qatar Prix du Petit Couvert (Gr3)

est revenu cette année à Move in Time

(Monsieur Bond), le tenant du titre du Prix de l’Abbaye de Longchamp. Après son

succès de dimanche, il va maintenant logiquement défendre son titre le 4

octobre prochain. Sur une piste jugée très souple, suite aux pluies qui se sont

abattues le matin même de la course, Move in Time a été calé le long de la

corde en troisième position. Puis le pensionnaire de David O’Meara a pris

l’avantage à deux cents mètres du but et n’a plus été inquiété par la suite,

franchissant le poteau d’arrivée en 0’57’’30, avec presque une longueur

d’avance. Restant sur une victoire dans un "gros" handicap, Gengis (King’s Best) a fait un moment

illusion pour la victoire. Il prend toutefois une confortable deuxième place et

aura son mot à dire dans l’"Abbaye". Le tenant du titre, Mirza (Oasis Dream), est troisième.

 Move in Time préfère

Longchamp

Battu dans l’édition 2014 du Prix du Petit Couvert, Move in

Time avait ensuite remporté son premier Groupe en enlevant le Qatar Prix de

l’Abbaye de Longchamp (Gr1). Cette année, le fils de Monsieur Bond a gagné

facilement sa course de rentrée, avant de terminer proche troisième de Muthmir (Invincible Spirit) dans un Gr2

outre-Manche. Non placé dans les Nunthorpe Stakes (Gr1) à York, en dernier

lieu, le pensionnaire de David O’Meara s’élançait néanmoins comme le favori du

"Petit Couvert", qu’il a survolé en réalisant un bon temps, sur une

piste ne se prêtant pas à la vitesse. Andrew Turton, l’un de ses propriétaires, nous a dit après

la course, tout en donnant un coup de main au garçon de voyage (!) : « Il adore cet hippodrome. Ça fait

quatre fois qu’il vient ici et a toujours répondu présent en finissant soit

premier, soit deuxième, dont un succès dans le Prix de l’Abbaye de Longchamp

(Gr1), l’année passée. Il va dans tous les terrains et devrait être de retour

dans trois semaines pour courir l’"Abbaye"… pas le choix maintenant ! » Son entraîneur, David O’Meara, était absent, car retenu au

Canada pour voir courir Mondialiste

(Galileo) dans le Woodbine Mile (Gr1).

 Premier essai réussi

pour Gengis

Gengis n’avait pas couru d’épreuve de Groupe depuis plus de

deux ans. La meilleure performance du représentant de Claire Stephenson remonte

à 2013, quand le fils de King’s Best avait remporté le Prix de Fontainebleau

(Gr3) pour sa rentrée à 3ans. Cette année, le pensionnaire de Georges Doleuze

s’est concentré sur les "gros" handicaps et restait d’ailleurs sur

une victoire à ce niveau, cet été à Deauville, dans le Grand Handicap des

Sprinters (B), le 20 août dernier. Il avait donc pour lui sa forme, ainsi que

son aptitude aux pistes très souples. Son entraîneur, Georges Doleuze, nous a

expliqué : « Je suis vraiment

ravi. Le cheval court de façon magnifique. J'ai décidé de le raccourcir car il

a du sang de Green Desert du côté maternel. Et quand j'ai comparé le temps de

sa victoire dans le Grand Handicap des Sprinters, en terrain très souple, avec

celui de Mirza dans le Prix du Cercle (L), sur une piste rapide, je me suis dit

qu'il avait le droit de courir aujourd'hui. Je ne me suis pas trompé ! Je ne

l'ai pas engagé dans l'"Abbaye". Ça serait trop dur pour lui à 5ans,

d'autant que les sprinters s'améliorent avec l'âge. Il pourrait courir une

Listed en fin d'année à Fontainebleau, le Prix Contessina, sur 1.200m, un

parcours sur lequel il a déjà gagné. »

 Après deux succès,

Mirza finit troisième

Rares sont les chevaux à avoir réalisé le triplé dans le

Prix du Petit Couvert (Gr3). Mirza n’aura pas réussi cet exploit… dont le

dernier auteur est Fine Art

(Artist's Proof) en 1944, 1945 et 1946 ! Gagnant du Prix du Cercle (L) et

non placé dans les Nunthorpe Stakes (Gr1), Mirza allait retrouver du terrain

souple ce dimanche à Longchamp, surface qu’il affectionne particulièrement.

Mais cela n’a pas suffi. Rae Guest, l’entraîneur de Mirza, nous a confié :

« C'est dommage de ne pas avoir

réalisé le hat trick ! Mais Mirza a très bien couru aujourd'hui.

Le gagnant est un très bon cheval, il a remporté le Prix de l'Abbaye de

Longchamp l'an dernier. Mirza avait mal couru la dernière fois à York [quinzième

des Coolmore Nunthorpe Stakes (Gr1), ndlr] mais

le terrain était léger et il n'aime pas cela. Nous devrions revenir pour

l'"Abbaye". » Le 4 octobre, Mirza et Move in Time devront affronter Mecca's Angel (Dark Angel), la lauréate

des Nunthorpe Stakes (Gr1). Elle n’était pas là dimanche, mais elle aussi a

noté l’"Abbaye" à son agenda et affectionne particulièrement les

pistes souples…

 Encore Monsieur Bond

Acheté 14.000 livres aux ventes de Goffs St. Leger Festival

en 2009 (foal), Move in Time est un fils de Monsieur Bond. Ce dernier est le

père de Gilt Edge Girl, lauréate de l’“Abbaye” en 2010. Move in Time a pour deuxième mère Tropical (Green Desert), double gagnante de Gr3 au Curragh et

génitrice de Tropical Star,

également double lauréat de Gr3 et placé de Gr1. La troisième mère de Move in

Time est Bermuda Classic (Double

Form), qui a produit Shake the Yoke, mémorable gagnante des Coronation Stakes

(Gr1) sous l’entraînement d’Élie Lellouche.