Vulcain du clos, le globe-trotter de charles gourdain

Autres informations / 06.09.2015

Vulcain du clos, le globe-trotter de charles gourdain

VULCAIN DU CLOS, LE GLOBE-TROTTER DE CHARLES GOURDAIN

Vulcain du Clos (Monsieur Al Maury) s'est classé deuxième de l'édition 2014 de l'International Malazgirt Trophy (Gr1 PA), la course internationale pour pur-sang arabes la plus dotée du programme turc. En 2015, ce représentant des Écuries Royales d'Oman s'est classé proche troisième de cette même épreuve. Il restait sur une victoire à Newbury, et au cours de sa carrière, il a décroché une dizaine de places et victoires au niveau black type. Charles Gourdain, son entraîneur, et son épouse, nous ont confié : " Vulcain n'est pas un champion mais c'est un très bon cheval, régulier et courageux. Il voyage très bien et supporte la chaleur. Même s'il préfère les pistes souples, c'est un cheval qui sait s'adapter à tous les terrains, à tout type de sol et il peut courir corde à droite comme corde à gauche ! C'est un sujet relativement froid qui s'est étonnamment raccourci avec l'âge. " Fort de cette bonne capacité d'adaptation, Vulcain du Clos a fait le tour du monde depuis ses débuts en 2012. Il a en effet couru en France, en Turquie, à Oman, aux Émirats Arabes Unis, en Hollande, en Grande-Bretagne et en Belgique. Charles Gourdain nous a confié : " C'est un vrai plaisir d'avoir un cheval sur une aussi longue période. Il nous a permis de voyager à travers le monde. Ce qui est formidable, lorsque l'on a un pur-sang arabe de bon niveau à l'entraînement, c'est qu'il offre la possibilité de d'élargir son réseau à l'international, tout en découvrant les courses et leurs acteurs dans de nombreux pays. " Au sujet de la famille de l'élève de Wiljan Poels, l'entraîneur précise : " Sa mère produit bien. Outre Vulcain nous avons ses deux sœurs utérines, Chalwa du Breuil (Mahabb) et Baume du Breuil (Monsieur Al Maury), qui ont gagné cette année." Au sujet des succès acquis par Vulcain du Clos, Charles Gourdain conclut : " Il n'y a pas de petite victoire. J'ai ressenti la même émotion que lorsqu'un de mes pensionnaires a gagné une épreuve black type réservée aux pur-sang anglais. "