Yaazy de bout en bout

Autres informations / 14.09.2015

Yaazy de bout en bout

PRIX JOUBERT (L)

YAAZY DE BOUT EN BOUT

Yaazy (Teofilo) s'est imposée de bout en bout dans le Prix Joubert (L), ce lundi à Maisons-Laffitte. La pensionnaire de John Hammond était la pouliche de classe du lot. Elle décroche sa première victoire black type ce lundi et ne devrait probablement pas s'arrêter là. Après avoir mené à un rythme régulier, Yaazy est bien repartie dans la ligne droite. Elle contient l'attaque de la très bonne finisseuse Five Fifteen (Zafeen), vue un peu brillante à l'arrière-garde. Spécialiste du terrain lourd, badee ah (Motivator) a confirmé sa victoire de Clairefontaine en se classant bonne troisième.

Direction le Qatar prix de royallieu

Yaazy est restée engagée assez longtemps dans le Qatar Prix Vermeille (Gr1) mais elle trouvait une mission bien plus facile ce lundi à Saint-Cloud. Troisième du Prix de Malleret (Gr2), elle restait sur une deuxième place dans le Prix Minerve (Gr3), où elle s'était montrée brillante et avait bien conclu. John Hammond nous a expliqué : " C'est une bonne pouliche qui a de très bonnes "lignes". Elle est meilleure en venant de derrière mais comme personne ne souhaitait aller devant, elle a pris ses responsabilités. Elle va probablement courir le Qatar Prix de Royallieu (Gr2). C'est une bonne pouliche tardive et j'aimerais beaucoup la garder l'année prochaine, mais son propriétaire décidera. Nous avons envisagé de courir le Qatar Prix Vermeille (Gr1) et je pense qu'elle aurait fini dans les trois premières à Longchamp. "

Five Fifteen très bonne deuxième

Vue parmi les dernières et un peu fraîche pour son retour en piste, Five Fifteen a bien couru ce lundi et ne devrait pas tarder à décrocher sa victoire à ce niveau de compétition. Elle a déjà pris plusieurs places dans les Listeds et elle montre ce lundi qu'elle est à l'aise sur les pistes très assouplies. Five Fifteen a certainement un bel automne en vue. Xavier Nakkachdji, son entraîneur, nous a expliqué : " Five Fifteen a bénéficié de repos cet été. Pour cette réapparition, elle court vraiment très bien. Elle est en progrès et s'est montrée à son affaire sur le terrain souple d'aujourd'hui. Elle va continuer dans cette catégorie des Listeds durant l'automne. "

La famille de Mehthaaf

La mère de Yaazy, tanaghum (Darshaan), est lauréate à 3ans pour ses débuts dans un maiden à Newmarket. La même année, elle termine deuxième d'une Listed sur 2.400m à Ascot, et prend la quatrième place des Dixon Stakes (Gr3). Au haras, elle a produit tactic (Sadler's Wells). Cette dernière est plusieurs fois placée de Groupe en Angleterre et gagnante du Curragh Cup (Gr3) en Irlande. Elle a aussi produit Zahoo (Nayef), placé de Listed en Angleterre. La deuxième mère de Yaazy est Mehthaaf (Nureyev). Elle s'est classée troisième, pour sa dernière sortie à 2ans, du Prix Marcel Boussac (Gr1), en 1993. Elle remporte par cinq longueurs, pour sa réapparition à 3ans, les Nell Gwyn Stakes (Gr3). Puis elle sort victorieuse des Irish 1000 Guineas (Gr1). Elle gagne la même année le Celebration Mile (Gr2). Au haras, elle a produit Najah (Nashwan) qui est lauréate du Premio Lydia Tesio (Gr2) à Capannelle.