Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Al mourtajez survole l’arc des pur-sang arabes

Autres informations / 04.10.2015

Al mourtajez survole l’arc des pur-sang arabes

LONGCHAMP,

DIMANCHE

 

AL MOURTAJEZ SURVOLE

L’ARC DES PUR-SANG ARABES

Il a remis les pendules à l’heure, et de quelle manière ! Al Mourtajez (Dahess), qui n’avait été

que l’ombre de lui-même dans la préparatoire du Qatar Cup - Prix Dragon (Gr1

PA), a surclassé l’opposition dans le Qatar Arabian World Cup (Gr1 PA). À cette

occasion, il enlève la deuxième manche de la Doha Triple Crown. Placé en tête

de l’imposant peloton, Al Mourtajez a tout de suite montré qu’il était dans de

meilleures dispositions que lors de la préparatoire.

 

Une accélération

foudroyante

Escorté sur son extérieur par Samima (Dahess) et suivi par Handassa

(Madjani), le représentant d’Al Shaqab Racing a accéléré peu avant la

sortie du tournant final, sous les sollicitations de Julien Augé. Handassa a

tenté de résister mais a vite plafonné. La tenante du titre, Djainka des Forges (Kerbella), s’est

annoncée en pleine piste sous les grondements de la foule, suivie comme son

ombre par Sir Bani Yas (Amer). Mais

l’attaque d’Al Mourtajez s’est accentuée et il n’a cessé de creuser l’écart. Il

s’impose avec cinq longueurs d’avance.

Une vague venue de l’extérieur a fini très vite, emmenée par

Gazwan (Amer), qui conclut deuxième.

En se classant proche troisième, Sir Bani Yas confirme son retour au plus haut

niveau. Cette saison, le représentant du cheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan

s’est classé quatre fois dans les trois premiers au niveau Groupe.

 

La consécration pour

Thomas Fourcy et Al Shaqab Racing

Thomas Fourcy : « C'est

un grand ouf de soulagement ! En dernier lieu, je n'avais rien compris...

Peut-être que je n'avais pas donné les bons ordres, je ne sais pas, mais je

n'avais pas d'explication valable. Aujourd'hui, il s'est vraiment racheté. Je

savais que mon cheval était bien, mais j'ai tremblé toute la semaine. Je suis

un jeune entraîneur, et j'ai encore des choses à apprendre... C'est un crack,

et j'ai gagné mon Arc ! »

Julien Augé, le jockey du lauréat, a expliqué : « Il a un abattage peu commun pour un pur-sang

arabe. La dernière fois, il était l'ombre de lui-même. Il n'avait aucun allant.

Parfois, les chevaux arrivent abattus aux courses et c'est ce qui s'est

passé... »

Harry Herbert, manager d’Al Shaqab Racing, a déclaré : « Le cheval est bien meilleur en allant devant

mais j’ai eu peur que Julien aille un peu trop vite devant et se fasse

rattraper. Faire ce qu’il a fait aujourd’hui devant et repartir encore plus

vite, c’est d'autant plus impressionnant. Ce cheval est vraiment fantastique.

»

Khalfan Alsuwaidi, manager du pôle pur-sang arabe d’Al

Shaqab Racing, nous a confié : « C’est un champion. Il faut oublier sa dernière sortie. Aujourd’hui il a

fait une grande course. Al Shaqab veut le meilleur, chez les pur-sang anglais

comme chez les pur-sang arabes. Al Mourtajez correspond à ce niveau

d’excellence et il confirme les performances exceptionnelles du reste de sa

carrière. »

 

Une deuxième place

pleine de promesses pour Gazwan

Thierry de Chambord, stud manager d’Al Shahania

Racing, a commenté le premier accessit de Gazwan : « Il réalise une très grande performance. C’est un poulain de 4ans qui a

encore besoin de prendre de la maturité. Son jockey [Richard Mullen, ndlr] pense que l’an prochain, il pourrait

remporter cette épreuve. » En ce qui concerne la tenante du titre, Djainka

des Forges, qui a terminé quatrième, il précise : « Elle court proprement mais n’a pu soutenir son effort totalement

jusqu’au bout. Elle était sans doute un peu fatiguée, même si elle avait

bénéficié d’un temps de repos conséquent depuis sa dernière sortie à Newbury.

Elle part la semaine prochaine au haras, où nous serons très heureux de

l’accueillir. »

 

Nouveau !

VISIONNEZ LA VIDÉO DE

LA COUSE

"JDG vidéo" est un nouveau service offert par JDG

en partenariat avec Equidia et France Galop.

Cliquez ici pour revoir sa course en VIDÉO

Lien à insérer

http://www.jourdegalop.com/video.php

 

La consécration d’un

grand élevage.

Al Mourtajez est né chez Nada Mousalli, Faiz Al Elweet et

Hassan Mousli. Cet élevage connaît une réussite exceptionnelle cette saison.

Hassan Mousli nous a expliqué : « C’est

un très grand cheval. Nous n’avons jamais vu ça. Depuis le début, nous savons

qu’il est très bon. Sa dernière sortie était décevante. Des détails ont été

réglés et tout cela est derrière lui. Notre élevage vit une grande année. »

 

La famille d’Al

Saoudi

Arwa (Nuits St Georges), la mère d’Al

Mourtajez, a donné naissance à Al

Moutawakila  (Al Sakbe), meilleure

pouliche de 4ans en 2012, grâce à son succès dans le Qatar Total Arabian Trophy

des Juments (Gr1 PA), sous la selle de Thomas Fourcy ! Fatzica (Fatzour), la grand-mère d’Al

Mourtajez, est la génitrice de l’étalon Azadi

(Darike), qui ne cesse de s’affirmer, 

ainsi que d’Al Saoudi (Nuits

St Georges), multiple gagnant de Gr1 PA et désormais étalon pour le compte du

cheikh Hamdan au haras de Saint-Faust. Cette famille a également donné Al Mouhannad (Nizam) triple lauréat des

Jebel Ali Racecourse Zaabeel International Stakes (Gr1 PA).