Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Anthony oppenheimer : " golden horn pourrait relever le défi du breeders' cup turf

Autres informations / 05.10.2015

Anthony oppenheimer : " golden horn pourrait relever le défi du breeders' cup turf

ANTHONY OPPENHEIMER : " GOLDEN HORN POURRAIT RELEVER LE DÉFI DU BREEDERS' CUP TURF "

À chaud, juste après l'"Arc", Anthony Oppenheimer se montrait très prudent quant à une participation de Golden Horn (Cape Cross) au Breeders' Cup Turf (Gr1), une option clairement envisagée avant que le poulain s'impose à Longchamp. Mais, au lendemain de la victoire, après avoir célébré celle-ci avec les représentants du Prince Abdullah (deuxième et troisième grâce à Flintshire et New Bay), le propriétaire-éleveur semble plus enclin à relever ce nouveau challenge. " Je suis assez tenté par le défi, a-t-il révélé. Nous devons attendre deux ou trois jours pour voir vraiment comment le cheval a récupéré. Nous sommes plutôt enthousiastes à cette idée de Breeders' Cup, mais il ne faut pas oublier qu'il a eu une longue saison, et je ne veux pas lui en demander trop. J'ai vu un représentant du Breeders' Cup à Longchamp, et nous allons y réfléchir sérieusement, mais c'est Golden Horn qui aura le dernier mot ! S'il y va, il courra sous mes couleurs et, à son retour, il ira à Dalham Stud, pour que l'équipe du haras prenne contact avec lui et réciproquement. Si nous renonçons aux ÉtatsUnis, il partira à Dalham un peu plus tôt. "

Anthony Oppenheimer a en effet confirmé dimanche que Darley avait acheté la moitié du cheval. Le propriétaire est aussi revenu sur la façon dont il a vécu la course : " Quand nous avons vu le terrain, j'étais plutôt confiant. Évidemment, son numéro à la corde posait problème, mais j'avais oublié à quel point son jockey était brillant ! C'était une idée si intelligente de le laisser à l'écart du peloton au début. Le cheval s'est détendu et pendant quelques minutes, il a oublié qu'il courait ! Ensuite, le leader de Trêve nous a aidés. J'étais un peu surpris de voir mon cheval isolé au début, car Frankie ne m'avait pas dit ce qu'il comptait faire. Mais il faut reconnaître que cela a fonctionné parfaitement ! "