Antoine de watrigant : « gailo chop a tellement de cœur… »

Autres informations / 12.10.2015

Antoine de watrigant : « gailo chop a tellement de cœur… »

Gailop Chop

(Deportivo) est arrivé samedi à Melbourne, en Australie, dans le but de

participer au Cox Plate (Gr1), le 24 octobre. Son entraîneur, Antoine de

Watrigant, qui part le rejoindre mercredi, nous a donné des nouvelles du

cheval : « Gailo Chop a très

bien supporté ce très long voyage depuis Newmarket, où il a stationné pendant

quinze jours. Il a récupéré son poids en 24 heures, et en a même repris depuis

qu’il est arrivé, ce qui est assez exceptionnel. Il a fait un travail

d’entretien et un ou deux canters à Newmarket. À Melbourne, la quarantaine nous

impose beaucoup de contraintes et il est impossible de le préparer comme nous

l’aurions fait à la maison. Il fera donc sensiblement la même chose qu’à

Newmarket, avec un bout vite en plus… C’est pour le faire monter en condition

que nous lui avons fait disputer la Coupe de Maisons-Laffitte, un mois avant le

Cox Plate. Mais il va vraiment devoir mettre son cœur sur la piste, car il n’aura

pas sa préparation habituelle… »

 

Un profil

d’hippodrome « assez

effrayant »

Concernant l’épreuve, sur l’hippodrome particulier de Moonee

Valley, Antoine de Watrigant a précisé : « Gailo Chop sera monté par Brad Lawiller, qui a un excellent

pourcentage de réussite sur cette piste, et qui travaille beaucoup avec OTI

Racing, les propriétaires du cheval. Je ne pouvais de toute façon pas avoir

Christophe Soumillon, qui doit monter un Gr1 le lendemain en France. Le profil

de Moonee Valley est vraiment spécial et même assez effrayant : c’est un

carré ! Il est important de ne pas se retrouver trop loin dans le

parcours. En France, Gailo Chop est un cheval qui peut aller devant, mais on a

vu aux États-Unis par exemple que ce n’était pas aussi simple… En Australie aussi,

tout le monde va vouloir être bien placé. S'il arrive à se placer en troisième

ou quatrième position, il peut leur faire mal. Il a pris beaucoup de force et

il est plus posé. À Belmont l’an dernier, il m’a impressionné dans la façon

dont il s’est donné sur la piste ! Il a tellement de cœur qu’il peut se

sortir de ce profil d’hippodrome qui n’est pas ce qu’il préfère, lui qui aime

les grandes lignes droites… C’est un beau défi, et si nous sommes dans les

trois ou quatre premiers, cela sera déjà bien. »

Si tout se passe bien, Gailo Chop pourrait ensuite aller à

Hongkong, le 13 décembre, dans une course qui reste à déterminer : « Nous allons apprécier la façon dont il

fait les 2.000m du Cox Plate. Si cela va trop vite pour lui, il est possible

que je le rallonge. Il a montré qu’il avait une certaine tenue. Il sera donc

engagé dans le Hong Kong Cup et dans le "Vase". Et j’espère que je

pourrai avoir Christopher Soumillon à cette occasion. »