Azaelia a l’arrachée

Autres informations / 19.10.2015

Azaelia a l’arrachée

 

AZAELIA A L’ARRACHÉE

Azaelia (Turtle Bowl) s’est montrée

courageuse pour ouvrir son palmarès dans le Prix First Waltz (F). Ce n’est que

d’une courte encolure que la pensionnaire de Simone Brogi s’est imposée.

Attentiste dans la seconde moitié du peloton, puis sollicitée dès la sortie du

tournant final, Azaelia a trouvé la bonne cadence à mi-ligne droite. Elle a

alors refait mètre après mètre pour l’emporter sur le fil. Cette première

victoire récompense ainsi ses deux premières bonnes sorties, notamment ses

débuts soldés par une cinquième place derrière la prometteuse Alnajmah XX (Dansili). Entraîneur d’Azaelia, Simone Brogi a dit

au micro d’Equidia : « Azaelia

progresse à chaque sortie. Elle a besoin de courir, c’est pour cela que je l’ai

courue dernièrement à Mont-de-Marsan, même si j’étais à la limite de la

déclarer non-partante. En effet, le terrain n’était pas à sa convenance. Mais

elle avait besoin de prendre de l’expérience. Nous allons maintenant lui faire

passer un bon hiver. Elle devrait être ma meilleure pouliche en 2016, nous

allons donc la respecter. Elle devrait faire carrière sur le mile. »

La

fille de la bonne All Is Vanity, Livinginafantasy (Monsun) et High Quality (Invincible Spirit), la

sœur de Solow, ont fait un bel

effort pour se classer respectivement deuxième et troisième, devant

l’animatrice Toulouse (Mr Sidney),

courageuse.

 

Issue d’une famille Wildenstein

Élevée

et vendue par le haras de Beauvoir, Azaelia a été acquise par Chauvigny Global

Equine pour la somme de 27.000 euros, aux ventes d’octobre Arqana 2014. Elle

est la fille de Turtle Bowl et d’Azalée (Peintre Célèbre), jument

inédite, issue d’une famille Wildenstein. Azaelia est la sœur d’Angalia (High Chaparral), gagnante de

son maiden et quatrième du Prix

Joubert (L). Astorg (Lear Fan), la

deuxième mère d’Azaelia, a gagné le Prix de la Calonne (L) avant de produire Asti (Sadler’s Wells), deuxième du Prix

Saint-Alary (Gr1). La quatrième mère d’Azaelia n’est autre que la championne Allez France, lauréate notamment du

Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) 1974.

 

FICHE ARQANA